Atlantico.fr

Interview de Frédéric Marty pour 'atlantico.fr ; Alors que les pays membres et l'opinion publique s'accordent à dire que le numérique est un des secteurs clés de la relance, la Commission européenne ne semble y voir que des menaces et instaure des barrières à l’un des secteurs les plus prometteurs pour l’avenir de son économie.
A propos du DMA (Digital Market Act), l’Europe se tire-t-elle une balle dans le pied en croyant viser celui des Gafam ? se demande 'atlantico.fr.

-L'Union européenne a présenté ce mardi 15 décembre son plan pour imposer ses règles aux géants du numérique. Le Digital Market Act, s’il est adopté, parviendra-t-il à donner des armes à une Europe distancée par les Gafam ?

-N’y a-t-il pas un risque que ces nouvelles régulations soient un frein pour l’innovation ? Ces nouvelles règles pourraient-elles à terme peser sur des start-ups qui ne sont -pour l’instant- pas les cibles de ces lois ?

-En faisant de la lutte contre les Gafam sa priorité, l’UE est-elle en train d’abandonner toute idée de créer enfin des champions européens du numérique ? Est-ce qu’on s’attaque aux Gafam faute d’avoir des entreprises de ce niveau ?

-La Commission disait vouloir les mêmes règles en ligne que hors ligne. Accepterions-nous de telles contraintes dans l’économie réelle ?