Séminaire Lagrange - François Mignard

Culture

Considérations sur le calcul du lever et coucher du Soleil : Théorie et Pratique / mardi 14 février 2017, 10h30, NEF - Mont Gros - CION - présentation en français - retransmis à Valrose

26-01-2017

Il est d'usage de ne donner les heures de lever-coucher du Soleil qu'à la minute près et on estime que les incertitudes de la propagation de la lumière dans l'atmosphère sont de cet ordre de grandeur au minimum. La définition et l'observation elle-même du phénomène sont également difficiles à cette précision. M'étant posé ces questions j'ai développé des modèles détaillés du phénomène et mis en œuvre des calculs très précis de la réfraction et de la propagation des rayons lumineux, avec une évaluation des incertitudes, montrant qu'une précision de 10s, voire 5 s, peut être atteinte dans des conditions ordinaires. L'observation et la détermination de l'instant du lever (resp. coucher) à cette précision est une entreprise en elle-même et j'expliquerai la méthodologie appliquée et montrerai finalement que l'accord entre les prédictions et les observations est toujours meilleur que 15s, souvent de l'ordre de 6s, mais qu'il est illusoire de descendre en dessous de 3s. Cet exposé sera illustré de nombreuses séquences photographiques prises au lever et coucher du Soleil, en général sur la Grande Corniche.

Partager cet article :