Projet 4 : Effet de l’exercice sur la performance cognitive

Porteurs de projet

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) :

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

Partenaires

Objectifs

En manipulant la durée et l’intensité de l’exercice physique tout en enregistrant simultanément la performance cognitive des individus et leur activité cérébrale, les résultats obtenus ont permis de renforcer l’évidence d’un effet  positif de l’exercice d’intensité modérée sur la cognition qui pourrait s’expliquer par un éveil cortical plus important durant l’exercice. Néanmoins, plusieurs interrogations subsistent sur l’évolution de cet effet avec l’apparition de phénomènes de fatigue notamment lors de l’exercice prolongé ou épuisant. En dépit des prédictions empiriques, nos résultats montrent que la fatigue physique n’induit que rarement une altération de la cognition, y compris pour les formes de cognitions les plus complexes comme le contrôle cognitif ou la mémoire de travail. Nos travaux actuels visent à poursuivre cet axe de compréhension des processus cognitifs lors de l’exercice notamment en relation avec l’étude hémodynamique ou électroencéphalographique de l’activation cérébrale et analysent les bénéfices que pourrait apporter la pratique d’un exercice physique dans différents contextes (e.g. la résolution de problème dans le cadre d’une activité d’ingénierie ; stimuler la production d’idées dans le cadre d’activités de création).

Thématiques

Effet de l’exercice sur la performance cognitive