Projet 3 : Stratégies nutritionnelles et cognition

Porteurs de projet

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) :

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

Partenaires

Objectifs

En revanche, les effets de ces suppléments sur les facteurs cognitifs de la fatigue physique et sur la performance sont moins connus. La relation entre exercice et performance cognitive est étudiée depuis la création du LAMHESS. Un effet positif de l’exercice physique lié à une activation du système nerveux central a été observé pour l’exercice modéré. A l’inverse, un effet négatif lié à la fatigue physique et mentale a été observé lors de l’exercice prolongé ou très intense. Nos travaux actuels étudient l’effet possible de différentes supplémentations nutritionnelles sur la performance cognitive en fonction de la nature de la sollicitation physiologique induite par l’exercice. Les travaux les plus récents menés dans cet axe étudient l’effet métabolique (par ingestion) ou central (par rinçage de bouche) des stratégies nutritionnelles sur la relation entre éveil cortical et mécanismes de contrôle cognitif. Un champ d’application de ces travaux se retrouve dans le sport de haut niveau de performance à fortes contraintes cognitives. Plusieurs études sont actuellement financées par des contrats de recherche appliqués au sport de haut niveau de l’Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance (INSEP) dans le cadre de la préparation olympique de sportifs de haut niveau.

Thématiques

Financements

Actualités

Evènements