"Aux racines de la création, le rythme. Écritures, jazz"

Parution d'ouvrage

"Aux racines de la création, le rythme. Écritures, jazz"
Sous la direction de Céline Masson et Frédéric Vinot, In Press, coll. Pandora, 2018.

Cet ouvrage plonge au cœur du processus de création. Il interroge ses racines, en ce qu’elles sont non seulement en mouvement, mais elles sont mouvement et donc rythme. Comment émerge l’œuvre artistique, comment surgit la création : ce qui pulse sourdement, entre corps et culture. Ce en quoi la psychanalyse est précisément concernée.
La première partie de l’ouvrage porte sur l’hybridation à l’oeuvre dans les processus de création : créolisation chez Glissant, assemblage chez Rodin, fabrique « métisserande » chez Ponge, ou encore la façon dont le théâtre contemporain revisite les racines de « l’inquiétante étrangeté ».
La deuxième partie du livre est consacrée au champ jazzistique, encore trop peu exploré par les psychanalystes. Dans ses structures musicales (forme « call and response »), comme dans son acte (l’improvisation, qui jamais seule ne se fait), jazzer implique de plonger dans l’Autre, de tâtonner et frayer à coup de notes, d’histoires et de corps, à la recherche de racines en devenir sans jamais s’enfermer dans l’enclave d’une définition mono-identitaire.
À l’heure où les revendications dites « identitaires » resurgissent en Europe et s’emparent de la sémantique des racines civilisationnelles, cet ouvrage interroge autrement les racines.

Les auteurs : Catherine Desprats Pequignot, Isabelle Elizeon-Hubert, Xavier Gassmann, Francis Hofstein, Miléna Kartowski-Aïach, Simone Korff-Sausse, Béatrice Madiot, Céline Masson, Christophe Paradas, Edward Perraud, Silke Schauder, Frédéric Vinot, Monique Zerbib.