Colloque interne du LAPCOS

Colloque interne du LAPCOS

14-10-2019 - 08h45 à 17h45 - Pôle Saint Jean D'Angely 1 - Salle 402 ISEM

Programme Colloque Interne LAPCOS

14 octobre 2019

Salle 402 - bâtiment SJA1 ISEM

 

Première session – Avancées scientifiques des trois Axes –

 

9h05-9h20                  Philippe HAMEAU                                                                           15 mn

POLYGRAPHE(S), approches métissées des actes graphiques

Dans la salle Henri Breuil du Musée de l’Homme, à Paris, le samedi 3 décembre 2016, est née l’idée d’une revue annuelle consacrée aux actes graphiques dans la diversité de leurs formes, des lieux et du temps de leurs réalisations. POLYGRAPHE(S), approches métissées des actes graphiques, vient d’une volonté de faire se rencontrer et réfléchir ensemble des disciplines comme la préhistoire, l’archéologie, l’anthropologie, les sciences de l’éducation, le design, etc., sur des thématiques précises autour de la communication figurée.

Le contenu de Polygraphe(s) est imaginé selon quatre rubriques dont la première et la plus importante, intitulée "Dialogues", correspond à des réflexions sur un thème spécifique nées du regard croisé d’au moins deux disciplines différentes. Le support thématique peut être une réflexion, un terrain, la lecture d’un ouvrage, le contenu et la forme d’une exposition ou d’un film, un objet, etc.

Les autres rubriques "Points de vue", "Carte Blanche", "Comptes rendus" sollicitent le regard d’une seule discipline sur le même thème mais diversifient les approches disciplinaires.

En parallèle de la revue, un site Internet sera prochainement mis en place pour recevoir les compléments photographiques et sonores liés aux articles et pour présenter les actualités liées aux actes graphiques, comme ceux évoqués dans les "Comptes rendus".

Les thèmes des premiers volumes portent sur les thèmes : n°1 – Les actes graphiques ; n°2 – Temporalités de l’acte graphique ; n°3 – Espace, environnements et territoires ; n°4 – Appropriations, réappropriations, rejets et auteurisations. Le premier numéro sortira début octobre 2019 et sera présenté aux membres du LAPCOS.

Mots-clés : Actes graphiques, écritures, transdisciplinarité, diachronie

 

 

 

9h25-9h35                  Nathalie PANTALEON & Marilena BERTOLINO                              10 mn

Comment perçois-je mon collègue en situation de handicap qui bénéficie d’un aménagement du poste de travail ?

Les études sur les travailleurs handicapés se développent, en particulier au cours de la dernière décennie. Parmi les actions permettant de promouvoir l'inclusion, l'aménagement au travail est utilisé. Lorsqu'il est appliqué, il se heurte à plusieurs obstacles, tels que l'inacceptation et les conflits entre groupes. Notre étude, dans le secteur de la santé, a pour objectif d’évaluer dans un contexte de travail, si le type d’handicap (moteur vs auditif vs psychique) a une influence sur les perceptions de discrimination et de justice associées aux travailleurs handicapés. De plus, nous avons mesuré si l’aménagement ou non du poste de travail influence ces perceptions.

Mots-clés : Situation de handicap, aménagement du poste de travail, discrimination, justice

 

 

9h40-9h55                  Edith GALY                                                                                       15 mn

Vers l’ergonomie différentielle…

L’objectif de l’ergonomie qui en fait sa définition-même est l’étude scientifique de l’opérateur(trice) au travail et de ses interactions avec l’environnement afin d’adapter la situation de travail à celui(celle)-ci et ainsi améliorer les performances et préserver la santé. Il n’y a aucun doute sur l’atteinte de l’objectif lorsque l’opérateur ou l’opératrice est connu(e) préalablement, ou plutôt lorsque ses caractéristiques individuelles spécifiques ont été étudiées en amont et déterminent ensuite les décisions de conception ou d’adaptation ergonomiques. C’est notamment le cas des problématiques d’adaptation des postes de travail à une personne en situation de handicap. Cependant, qu’en est-il réellement lorsque l’ergonome travaille à la conception ou l’amélioration d’une situation de travail qui doit convenir à tout un chacun ? Des choix dans les caractéristiques prises en considération sont alors obligatoires et s’opèrent selon une approche généraliste qui amène à des situations adaptées à l’individu moyen. Or, l’individu moyen n’existe pas vraiment ou est relativement rare, si bien que les situations de travail, même après une intervention ergonomique, peuvent ne pas être totalement satisfaisantes. En s’appuyant sur des études dans le domaine des IHM adaptatives, de la qualité de vie au travail, et/ou des sciences de l’éducation, je m’efforcerais de faire la démonstration de la pertinence d’une approche différentielle en ergonomie afin de combler les lacunes de l’approche généraliste.

Mots-clés : ergonomie, approche différentielle, situations de travail

 

 

 

10h00-10h15              Frédéric VINOT                                                                                15 mn

Danse, trauma et espaces. Une perspective de recherche"


Le programme IDEX #14JUILLET2016 vise à explorer dans une perspective pluridisciplinaire les liens entre espace, trauma et deuil dans le cadre de l'attentat de la Promenade des anglais. Des ateliers de danse sont prévus en 2020 pour permettre à des personnes concernées par l'attentat de travailler leur rapport au corps, à l'espace et à l'autre. Je présenterai une des hypothèses soutenant cet atelier en développant 3 types d'espace : l'espace di-dimensionnel témoignant du vécu traumatique, l'espace tri-dimensionnel (euclidien) dans lequel nous nous représentons habituellement vivre et évoluer, et enfin l'espace particulier que viserait l'expérience de la danse, un espace topologique qui pourrait être pensé en terme de 4ème dimension.

Mots-clés : médiation, danse, espace, trauma

 

10 minutes de prolongement des débats

 

Pause – (10h30-11h00)

 

Deuxième session – (11h00-12h35)

 

11h00-11h20              Dirk STEINER et Anne MAUGE                                                        20 mn

Justice Organisationnelle et Qualité de Vie au Travail : L'Exemple de l'Etude BEST-MOP

La justice organisationnelle peut être considérée comme un indicateur de la qualité de vie au travail, mais de plus, elle est liée à de nombreux autres indicateurs de la QVT. En effet, depuis plus de 30 ans, les liens entre la justice organisationnelle et des variables attitudinales ou comportementales sont bien établis. Ces variables représentent des facteurs de bien-être pour les salariés, du bon fonctionnement de l’organisation, ou encore de la santé des salariés. Notre  présentation exposera dans un premier temps les grandes lignes du projet ANR Fair Health dont le LAPCOS est partenaire, et qui porte sur le lien entre la justice organisationnelle et les troubles musculo-squelettiques (TMS).  Puis nous présenterons des résultats d’une étude développée au LAPCOS qui s’appuie en partie sur les perspectives théoriques et la méthodologie du projet ANR, mais qui vise une population spécifique particulièrement affectée par les TMS, les musiciens d’orchestre professionnels, population rarement étudiée par les psychologues du travail.

Mots-clés : Justice organisationnelle, qualité de vie au travail, soutien social, reconnaissance

 

 

11h25-11h45              Solange Ciavaldini-Cartaut                                                       20 mn

Change Pedagogy for Health : « prévention des RPS et renouvellement des pratiques d’enseignement universitaire en santé »

Dans le cursus de troisième cycle des études menées au sein de la faculté de médecine de Nice, les internes de médecine générale sont anormalement exposés aux risques de burnout et la formation universitaire peine à y faire face. L’un des leviers de prévention des risques d’atteinte à la santé des « étudiants » du DES pourrait être celui du renouvellement des pratiques pédagogiques universitaires en santé au regard

-       de l’apprenance (au sens d’une approche sociocognitive des dispositions à apprendre des adultes en formation) ;

-       de la scénarisation de l’offre de formation nouvellement adossée aux usages du numérique (hybridation sous Moodle) ;

-        d’une supervision bienveillante de l’alternance.

Ce projet vise trois objectifs : a) accompagner le changement des pratiques pédagogiques des médecins généralistes enseignants au sein du DES  b) prévenir les risques psychosociaux dans le cadre de l’alternance à l’aide d’un accompagnement à la professionnalisation promouvant la qualité de vie c) définir des indicateurs d’acceptabilité et d’utilité des pratiques pédagogiques adossées au numérique qui auront été développées au cours du projet.

Mots clés : pédagogie en santé ; qualité de vie ; environnement capacitant de travail et de formation ; accompagnement au changement

 

10 minutes de prolongement des débats

 

12h00-12h40                      Accueil des doctorants et vie du laboratoire        40 mn

                                               Présentation et questions-réponses

 

Déjeuner – (12h40-14h)

 

Troisième session – (14h00-15h45)

 

14h00-14h15                         Jean-Baptiste PISANO                                                         15 mn

De l’espace physique à sa restitution iconographique. L’invention d’un archétype.

L’image perçue d’un lieu se construit au fil du temps au travers de la succession d’événements que, dans notre région, le prisme de l’économie touristique s’est toujours efforcé de démultiplier. Désormais les conditions nouvelles offertes par les technologies numériques permettent aussi de les vivre dans une temporalité différée. De l’espace physique à sa restitution iconographique, nous offre l’occasion d’articuler en diachronie l’iconographie des événements-jalons du lieu « Promenade des anglais », entre milieu du XIXe et milieu XXe d’une part, et d’autre part, de comprendre comment, à partir de cet outil de médiation patrimoniale, l'utilisateur - local ou lointain - est sensibilisé à son architecture et son patrimoine, en pouvant l'explorer de façon virtuelle avant sa visite, de façon empirique en temps réel, ou encore dans la confrontation avec son souvenir, a posteriori.

Mots Clés : Iconographie, Perception, Espace, Tourisme

 

 

 

14h20-14h35                        Galina IAKIMOVA & Raphaele Miljkovitch                          15 mn

Developmental roots of adults’ empathy: a network perspective of the role of early mother-child security, the cumulative lifetime attachment and early life stress

Empathy, compassion, prosocial feelings and actions contribute significantly to the quality of life and directly impact individual’s well-being, mental health and harmonious social, emotional and neurocognitive development. The development of an early secure developmental context influenced by maternal caregiving and child/parent's attachment may crucially impact empathic development trough complex emotional, cognitive and affective processes supported by brains’ plasticity and maturation. The present communication explores the developmental roots of adults’ empathy in relation to lifetime attachment security built from age of 4 years to 23 years to different cloze relations (mother, father, peers, and intimate partner) and questions the influence of early mother's and child's distress on lifetime security and empathy in adulthood.

Key words: empathy, attachment, security, network, early life stress

 

14h40-15h00                          Jennifer BASTART                                                    15/20 minutes

Bastart, J., Rougier, M., Cambon,L., Schmitz, M. & Yzerbyt, V.
Impact de la perméabilité des frontières de groupes sur les tendances comportementales et la perception sociale

Les individus se nourrissent de leurs différentes appartenances groupales pour maintenir une image positive d’eux-mêmes. Par conséquent, lorsque les comparaisons entre groupes sont défavorables, les individus membres du groupe de faible prestige mobilisent des stratégies afin de maintenir une identité positive. La nature de la stratégie choisie dépend de facteurs structuraux qui régissent les rapports des groupes concernés. Notre objectif est de mobiliser l’un de ces facteurs, la perméabilité des frontières entre les groupes, afin de rendre compte de deux phénomènes fondamentaux des rapports entre les groupes : le biais d’approche pro-endogroupe, qui est un effet constitutif des comportements discriminatoires, et l’effet de compensation, un des mécanismes de construction du contenu des stéréotypes.

Mots clés : mobilité individuelle, créativité sociale, perméabilité, relations intergroupes  

 

 

15h05-15h20              Isabelle ORRADO & Jean-Michel VIVES                                         15 mn

Autisme et médiation. Bricoler une solution pour chacun

Les productions vocales et langagières ainsi que le rapport à l’environnement sonore des autistes ont été très tôt repérés comme singuliers, voire étranges : mutisme, écholalie, palilalie usage d’une voix chantonnante, aiguë ou encore robotisée… En parallèle, ils présentent souvent une attraction pour l’univers musicale ou les objets technologiques (ordinateur, robot…). Si ces particularités ont été repérées depuis longtemps, il n’existe néanmoins pas à ce jour de théorie permettant de donner une interprétation à cela. Nous proposons alors l’hypothèse que ces manifestations en apparence hétérogènes peuvent être comprises comme une façon de se tenir à distance de ce que la voix (quelle vienne de l’autre ou qu’elle soit sienne) transporte : une assignation. Assignation que nous définissons comme le phénomène d’attribution qui apparaît automatiquement à partir du moment où un énoncé (quel qu’en soit le support sensoriel) est adressé à une personne. Cette manifestation du sujet – et de son désir –existe via le timbre, point de réel de la voix Composante énigmatique du son, c’est de cette dimension que le sujet autiste se protège en mettant en place différentes stratégies que nous avons repéré sous les catégories d’annule-timbre (voix détimbrée et non-sonorisation) et d’étouffe-timbre (voix chantonnée et écholalie/palilalie). Ces aménagements témoignent d’un savoir faire avec ce réel de la voix et permet à l’autiste de s’inscrire a minima dans le champ de la parole.

Mots clés : autisme, médiation, voix, timbre

 

15h25-15h35              Accueil des nouvelles collègues et brèves présentations

Jennifer Ansado

Stéphanie Giraud

Isabelle Orrado

 

10 minutes de prolongement des débats

Pause –15h45 – 16h05

 

 

Troisième session – (16h05-17h50)

16h05-16h15              Bruno DE CARA                                                                                10 mn

Repérage des Troubles Spécifiques des Apprentissages : recherche de prédicteurs et profils de difficulté.

Parmi les troubles neurodéveloppementaux, les troubles spécifiques d'apprentissage sont de loin les plus fréquents, touchant autour de 7 à 8% des enfants d'âge scolaire. Ces troubles sont caractérisés par une incapacité à acquérir les apprentissages fondamentaux : lecture (dyslexie), écriture (dysgraphie, dysorthographie) et calcul (dyscalculie), en dépit d'une intelligence normale et d'opportunités éducatives standards. Dans notre région, sous l'impulsion de travaux de recherche soutenus par l’Agence Régionale de Santé et les directions académiques d'Aix-Marseille et Nice, nous avons mis au point un outil de repérage pour l’enseignant des élèves susceptibles de présenter un trouble spécifique d’apprentissage. Trois profils de difficultés ont été retenus : linguistique, visuo-attentionnel et praxique. Dans cette communication, je présenterai les résultats des études de validation réalisées. J’explorerai également la piste d’un outil de repérage des troubles du calcul en questionnant les possibles prédicteurs de la cognition mathématique.

Mots-clés : Apprentissage. Troubles. Prédicteurs. Lecture. Calcul.

 

16h20-16h35              Xavier CORVELEYN                                                                          15mn

L’alliance thérapeutique chez la personne âgée, un protocole de cas unique à design expérimental

Le besoin d’accompagnement du vieillissement de la population des pays industrialisés ne fait plus débat aujourd’hui. Cependant, de par son histoire de vie singulière, ses vulnérabilités et ses co-pathologies diverses et variées, la personne âgée devient une entité complexe à aborder (psychologique, cognitif, thymique, comportemental, financier, familial…). De plus, les moyens (financiers, humains, technologiques…) de cet accompagnement sont également en question. Après une brève introduction présentant cette complexité individuelle et sociétale, quelques recherches en cours actuellement seront présentée afin de proposer des pistes d’accompagnement des personnes âgées. En particulier, le travail d’alliance thérapeutique dans l’efficacité des approches écopsychosociales à travers une étude de cas unique à design expérimental. Les discussions pourront aborder autant les aspects recherches  (méthodologies, statistiques face à l’homogénéité…) que clinique (accompagnement thérapeutique, besoin institutionnel…).

Mots clés : alliance thérapeutique, approches écopsychosociales, personnes âgées, EHPAD, SCED

 

16h40-16h50              Nathalie PANTALEON                                                                      10 mn

Projet en cours de réalisation : GEDIS et projet en cours de dépôt : Paraperf

L’objectif de cette intervention est double. Il s’agit dans un premier temps de présenter les avancées de l’étude « Genèse et Expérience des Discriminations » (projet LAPCOS-URMIS). Cette étude s’intéresse aux mécanismes sociaux et psychosociaux des « expériences de discriminations » dans le milieu éducatif selon trois axes principaux : genèse, conséquences, et « dire ou ne pas dire ». Dans un second temps, nous aborderons un projet ANR en cours de dépôt « Paraperf ». S’appuyant sur une approche inter-disciplinaire, ce projet vise à optimiser le parcours spécifique des sportifs paralympiques français pour les Jeux de 2024.

Mots-clés : Situation de handicap, discrimination, identités, justice, sport de haut niveau

 

16h55-17h15              Isabelle MILHABET, Marilena BERTOLINO & Pierre THEROUANNE     20 mn

L’acceptabilité des nudges et ses explications

L’objectif de cette présentation est de survoler un programme de recherches et de présenter quelques perspectives et premiers résultats sur l’acceptabilité des nudges. Les nudges sont des coups de pouce ou incitations dites douces devant conduire à l’adoption d’un comportement bénéfique pour soi et/ou pour la société. (i.e., les pas dessinés au sol pour conduire jusqu’à une poubelle ; une case cochée par défaut) ; en d’autres termes, le comportement le plus rationnel, le plus socialement valorisé, opérationnalisé selon une architecture de choix qui ne devrait être ni contraignante ni injonctive ni modifiée l'attitude à l'égard du comportement. Son efficacité a été démontrée par Thaler (prix Nobel d’économie en 2017). Son acceptabilité semble acquise si l’on admet que c’est un coup de pouce doux et bénéfique (i.e., paternalisme libertarien) mais cela suffit-il à être acceptable et utilisé ? Nous déclinons cette question en quatre pistes de travail : 1/ quels sont les nudges acceptables ? 2/ Sont-ils effectivement acceptables ? 3/ Est-ce dû à un effet de rationalisation ? 4/ Est-ce une question d’image de soi ?… A suivre.

Mots Clés : nudge, acceptabilité, rationalisation, image de soi, désirabilité sociale

 

 

10 minutes de prolongement des débats

 

 

Clôture – (17h30)

 

 

Partager cet article :