Colloque interne LAPCOS

Quand ? Le 09-11-2020,
de 09:00 à 16:00
Où ? Distanciel
S'adresser à
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Programme Colloque Interne LAPCOS 9 novembre 2020 Visoconférences Zoom

Première session – Avancées scientifiques des trois Axes –

9h15-9h35 Quentin MEGRET 20 mn

D’incomparables insectes ? Rapports interspécifiques et élevage expérimental de la mouche soldat noire au Ghana
Cette présentation fait suite à une recherche postdoctorale (2017-2020) engagée dans le cadre du projet interdisciplinaire IFWA (Insect as feed in West Africa) du programme suisse de recherche pour le développement R4D. Issus d’une enquête de terrain réalisée en mars-avril 2018 à Accra au Ghana, les matériaux empiriques présentés sont centrés sur l’observation de séquences du travail d’une doctorante en entomologie enrôlée par ce projet pour réaliser une thèse sur la mouche soldat noire. Ma communication vise à décrire les relations interspécifiques inattendues qui voient le jour au cours des expérimentations visant à faire des larves de la mouche soldat noire des ressources comestibles pour les animaux d’élevage en Afrique de l’Ouest. Observer ces interactions, s’intéresser à la manière dont elles sont perçues et vécues, permet de rendre compte de la façon dont les propositions d’organisations internationales telles que la FAO, sont reprises au sein de programmes de recherche et traduites au quotidien par les acteurs de terrain.

Mots-clés : éthnographie interspécifique, entomologie, mouche soldat noire, Afrique de l’Ouest, Ghana 9h45-10h Brigitte KARCHER 15 mn

La honte d’être soignant face à la mort annoncée en oncologie

Nous tenterons d’éclairer la fonction de la honte en déterminant ce que peut recouvrir cet affect chez un soignant en oncologie. Pour ce faire, nous étayerons l’hypothèse que la honte chez celui-ci peut être une sauvegarde subjective. Pour cela, nous démontrerons que la honte du soignant peut être le signe d’une souffrance mais également une défense permettant de se resubjectiver par le biais d’un appel au regard de l’autre puis d’une demande de rencontre amenant parfois la question de « la demande » au sens psychanalytique du terme.

Mots clés : honte, soignant en oncologie, souffrance, psychanalyse
10h10-10h20 Thierry LONG 10 mn

Je m’éclate ! La.le moral.e dans tous ses états

Cette présentation tentera de faire une synthèse de mes recherches et de mes approches méthodologiques. Par-là, elle s’accrochera au fil d’Ariane de ma trajectoire scientifique qui se tisse autour du fonctionnement moral des individus au regard de leurs contextes de vie, de pratiques, de socialisation. Ce fil d’Ariane se déroulera de l’éthique sportive jusqu’à l’éthique environnementale. Seront ainsi présentés mes résultats de recherche dans les contextes sportifs compétitifs, auto-organisés et de pleine nature pour faire le lien avec mes recherches actuelles en éco-psychologie. Ces résultats proviennent exclusivement de méthodes qualitatives (entretiens semi-directifs, récits de vie, observation directe et participante). Ils s’accompagnent de réflexions idéologiques théoriques et traduisent l’imbrication intime entre nos trajectoires professionnelles et personnelles.

Mots-clés : psychologie morale, environnementale et méthodes qualitatives. 10 minutes de prolongement des débats

Pause – (10h40-11h00)

Deuxième session – (11h00-12h30)

11h00-11h10 Fabiana QUEIROGA & Marilena BERTOLINO 10 mn Sustainable Job Performance in the Covid-19 context: management through self-assessment (an ANR

project)

The work context experienced in the first months of 2020, imposed by the containment measures of Covid-19, showed that the relationship between workers and employers is fundamental to promote the rapid adaptation required in a crisis situation. The objective of the present project is to test a tool for workers’ performance self-evaluation (named “Perfomap”) and also its determinants (direct and indirect), that is, the factors that affect performance according the workers’ perceptions. Two studies are proposed: first we will to test the Performap in a real organizational context, and in the second study will be run online, with a sample of workers from a variety of organizations. By applying Social Exchange Theory (Blau, 1964) to analyze the performance’s determinants will enable feedback to be provided to managers to optimize individual performance.

Key words: Job performance, Sustainable management, Social Exchange Theory
La performance durable au travail dans le contexte de covid 19 : le management par auto-évaluation

(un projet ANR)

Le contexte de travail vécu au cours des premiers mois de l'année 2020, en raison des mesures de confinement dues à la Covid-19, a montré que la relation entre travailleurs et employeurs est fondamentale pour favoriser une adaptation rapide nécessaire dans une situation de crise. Le but de ce projet est de tester un outil d'auto-évaluation de la performance au travail (nommé «Perfomap») ainsi que ses déterminants (directs et indirects), c’est-à-dire : les facteurs qui affectent la performance selon les perceptions des travailleurs. Deux études sont proposées : la première étude a pour objectif de tester l’outil Performap dans un contexte organisationnel réel et la seconde étude se déroulera auprès d’un échantillon de travailleurs issus de diverses organisations. En se basant sur la théorie de l’échange social (Blau, 1964) pour l’analyse des déterminants, l’instrument fournira un retour aux manageurs afin d’optimiser la performance des travailleurs.

Mots clés : rendement au travail, gestion durable, théorie de l’échange social
11h20-11h30 Thierry BISSON et Nathalie FAURE 10 mn

L’olfaction une pulsion freudienne ?

Il s’agira pour nous d’interroger la place de l’odeur dans le champ de la conceptualisation du psychisme d’un point de vue psychanalytique, et de démontrer en quoi penser l’odeur, comme une pulsion à part entière, est pertinent pour mieux comprendre le fonctionnement du sujet.
L’odeur, objet non travaillé en psychanalyse, impose de repenser notre façon de concevoir les pulsions. Le recoupage conceptuel entre les analyses des données de la psychologie développementale et de la métapsychologie valide notre raisonnement. Les concepts de pulsion, de moi et de corps tels qu’ils sont définis par la psychanalyse participent à l’inscription psychique de l’odorat et il apparait que l’olfaction et son développement répondent aux critères de la pulsion freudienne : source, poussée, objet, but mais également intérieur/extérieur, plaisir/déplaisir, actif/passif.

Mots-clés : olfaction, pulsion freudienne,

11h40-12h20 Arnaud HALLOY et Christine BONARDI 2 x 10 mn Savoirs expérientiels et bilan du groupe CHERPA

11h40-11h50 Arnaud HALLOY 10 mn Présentation de l'ouvrage collectif « Les savoirs expérientiels en santé. Fondements épistémologiques et enjeux identitaires » (2020, Presses Universitaires de Lorraine)
La parution de cet ouvrage fait suite au colloque organisé les 24-25 octobre 2016 à l'Université de Lorraine sous le même titre. En voici la quatrième de couverture : Ces dernières années, les savoirs expérientiels ont suscité de nombreux travaux et manifestations scientifiques rassemblant aussi bien des chercheur·e·s, des patient·e·s, des associatif·ve·s que des acteur·rice·s sanitaires et politiques. Par des approches reposant sur des données empiriques et une démarche qualitative, voire ethnographique, cet ouvrage propose de saisir différents moments et modalités de la fabrication collective des « savoirs d’expérience » en santé. Malgré une littérature maintenant abondante sur le sujet, peu d’auteur·e·s traitent directement de ses dimensions méthodologiques et épistémologiques. On ouvre ici la boîte noire des savoirs d’expérience en prêtant une attention particulière aux modalités de leur élaboration, de leur validation et de leur reconnaissance par les différents acteurs impliqués, sans négliger les contraintes propres à chaque situation. Ancrées dans des disciplines variées – anthropologie, sciences du langage, sciences de l’éducation et sciences de l’information et de la communication –, les contributions permettent de documenter les formes tangibles des savoirs expérientiels en s’intéressant aux points de vues subjectifs des acteur·rice·s et aux pratiques situées de connaissance.

Mots clés : santé, savoirs expérientiels, patients et chercheurs

12h00-12h10 Christine BONARDI 10 mn Présentation du Groupe Pluridisciplinaire de Recherche CHERPA (CHERcheurs & Patients) Participants. Sylvane Faure, Arnaud Halloy, Adriaan Barbaroux, Brigitte Karcher, Christine Bonardi,

Graziella Colazzo, Luigi Flora, Eric Balez

Créé en 2019 et hébergé au sein de l’axe 2 du LAPCOS, le groupe CherPa fédère des chercheurs en SHS et des patients-experts autour d’un projet commun : étudier, avec des concepts et outils à l’intersection de la pluridisciplinarité des SHS, les savoirs expérientiels des patients. Le groupe a travaillé à l’établissement d’un programme de recherche innovant en partenariat avec des patients experts. L’objectif est double : a) mettre en lumière des mécanismes qui ne peuvent se comprendre qu’en intégrant la complexité de l’expérience et du vécu du patient (maladie, douleur, incapacité chronique, handicap); b) utiliser ces connaissances pour enrichir les acquis théoriques santé et maladie, et améliorer les évaluations et prises en soin des patients. L’intervention sera centrée autour d’un état des lieux des recherches, actions et interventions du groupe.

Mots clés : savoirs expérientiels ; patient expert ; partenariat patient ; santé ; sciences humaines et sociales

10 minutes de prolongement des débats

Déjeuner – (12h30-13h45)

Troisième session – (13h45-15h00)

13h45-13h55 Dirk STEINER 10 mn

Qualité de Vie : Environnements, Santé, Travail (QVEST). Le WHOQOL et échanges sur les travaux du LAPCOS
Le LAPCOS a choisi le thème «Qualité de Vie: Environnements, Santé, Travail» comme thème transversal fédérateur pour le contrat quinquennal. Ce thème peut être abordé par l’ensemble des disciplines réunies au sein du laboratoire. Le point de départ pour notre réflexion sur cette thématique était la définition de qualité de vie présentée par l’OMS dans un article de 1994 qui adopte une perspective très large à travers les différents contextes culturels du monde. Cette communication vise à rappeler dans les grandes lignes l’article princeps sur le travail de l’OMS et à inviter les échanges avec l’assemblée sur notre appropriation, ou pas, de cette thématique depuis 2017.

Mots clés : Qualité de vie, OMS, LAPCOS, environnement, santé
14h05-14h15 Eugénie AVRIL 10 mn

Automatisation de l'information et fiabilité : effets sur le comportement humain

Face à la présence de plus en plus prépondérante des systèmes automatisés dans notre vie quotidienne, étudier les conséquences de problèmes de fiabilité de ces derniers sur le comportement humain est devenu une nécessité pour le domaine des facteurs humains. Les études présentées ont pour objectif d’étudier les effets de systèmes automatisés imparfaits, dont la fiabilité n’est pas irréprochable, sur le comportement humain. Elles se focalisent plus précisément sur les systèmes automatisés prenant en charge la fonction information comme présentée dans le modèle de Parasuraman, Sheridan et Wickens (2000). Ces effets sont étudiés à travers deux secteurs : le secteur aéronautique et le secteur du transport routier de marchandises.

Mots-clés : interaction homme-machine, automatisation, fiabilité, fonction information, micromonde

14h25-14h35 Damien VISTOLI 10 mn Processus cognitifs et affectifs sous-tendant le comportement empathique dans le spectre schizophrénique : étude comportementale et en potentiels évoqués cognitifs (projet SchizoEmp)
Le comportement empathique (i.e., notre capacité à partager et comprendre les émotions d’autrui) est sous-tendu par au moins 2 types de processus ou composantes: une composante «affective» consistant en un partage automatique de l’émotion d’autrui (contagion émotionnelle) et une composante « cognitive » permettant la distinction entre soi et autrui et l’inférence de l’émotion d’autrui (théorie de l’esprit). Les troubles de la composante cognitive sont au cœur de la pathologie schizophrénique puisqu’intimement liés au handicap social des patients. Avec l’idée d’identifier un facteur de vulnérabilité pour le développement de la schizophrénie, la recherche étudie actuellement ces troubles cognitifs chez des individus « à risque » présentant d’importants traits de personnalité schizotypiques. Au-delà, l’idée même d’un continuum entre le pathologique et le non-pathologique (spectre schizophrénique) selon une approche dimensionnelle de la psychose, laisse entrevoir la présence de « particularités » cognitives infra-cliniques dans la population tout-venant avec de faibles traits schizotypiques.

Le projet SchizoEmp (financement CSI) propose l’étude des processus empathiques sur l’ensemble du spectre schizophrénique, et d’y associer des marqueurs neurofonctionnels objectifs à l’aide des potentiels évoqués cognitifs (PEC) afin 1) d’investiguer la présence d’éventuels « troubles » concernant la chronométrie des activations cérébrales et 2) d’utiliser ces marqueurs lors de futures études, notamment cliniques longitudinales. Le recrutement et les analyses étant en cours, je présenterai les résultats préliminaires du projet portant sur 86 sujets sains au niveau comportemental et 13 participants enregistrés en PEC.

Mots-clé : cognition sociale, empathie, distinction Soi/Autrui, spectre schizophrénique, potentiels évoqués cognitifs

10 minutes de prolongement des débats

Fin colloque – (15h00)

Accueil Doctorant.es – (15h15)

15h15 Accueil des nouveaux doctorant.es et vie du laboratoire 45 mn Présentation et questions-réponses

Clôture – (16h00)