Equipe 4 : Transport cellulaire et subcellulaire de protons

Responsable : Laurent COUNILLON

Personnel de l'équipe

COUNILLON Laurent PR1 Université de Nice-Sophia Antipolis
LENA Isabelle MCU Université de Nice-Sophia Antipolis
POET Mallorie CR1 CNRS

ELEONORE Birgy AI CDD ANR

COPHIGNON Auréa Doctorante

BROUSSOT Loïc Master Nice

BOUTRES Céline Master NIce

Axes de recherche

Le pH est un des paramètres physiques les plus fondamentaux pour le fonctionnement des systèmes biologiques. En effet, les ions H+ sont loin de leur équilibre thermodynamique, quel que soit le compartiment ou le niveau d’intégration où l’on se place. Il s’agit donc d’un paramètre hautement dissipatif et le maintien du pH à l’état stationnaire ne peut donc être assuré que par des systèmes de transport direct ou indirect, mais dans tous les cas coûteux en énergie et donc sensibles à l’état physiologique et à ses perturbations, comme par exemple les différentes situations d’ischémie. Du fait de leur très forte réactivité et de l’abondance de leurs sites de liaison sur la plupart des macromolécules biologiques, les ions H+ sont par excellence le ligand pour lequel de très petites variations de concentration provoquent les effets les plus importants et les plus variés sur les cellules et sur l’organisme.

Nous nous intéressons  à l’échangeur Na+/H+ NHE-1, exprimé dans la membrane plasmique de toutes les cellules de l’organisme, puisqu’il s’agit du transporteurs responsables de la protection des cellules contre les acidifications. Nous avons un nouveau programme qui porte sur la caractérisation des isoformes d’échangeur Na+/H+ exprimées dans les membranes des compartiments intracellulaires, qui pour fonctionner doivent avoir un pH acide et très finement régulé. Les approches expérimentales sont multiples et utilisent essentiellement des techniques de biologie moléculaire et de génétique somatique cellulaire en association avec diverses approches permettant de mesurer l’activité de canaux et transporteurs in vitro ou ex vivo (flux isotopiques, électrophysiologie, videomicroscopie de fluorescence, spectroscopie d'absorption atomique, microfluidique).

Notre troisième axe est la construction d'un modèle mathématique de la régulation du pH et des contenus ioniques de la cellule en conditions normales et pathologiques (acidose, ischémie, cellules tumorales). Ce travail se fait en collaboration avec des collègues du LPMC et de l'INLN.

Principales publications de l'équipe