Axe 1 : Perception et espace

Axe 1. Perception et Espace

Responsable : F. Vinot (vinot@unice.fr)

Membres à titre principal. T. Bisson, S. Faure, P. Hameau, A. Jeanjean, S. Lesourd, J.B. Pisano, F. Vinot, J.P. Zirotti
Membres à titre secondaire. X. Corveleyn, J. Candau, J.M. Vives

Mots-clés : perception, regard, olfaction, cognition, action, espace, habiter, création artistique, corps, pratiques.

           

Problématique générale: Le rapport de l’homme à son environnement; croisement de psychologie et d’anthropologie:

Cet axe rassemble des travaux qui interrogent le rapport de l’homme à son environnement sous deux thèmes différents, chacun des deux croisant psychologie et anthropologie. Le thème 1 s’intéresse à la perception, s’attachant aux interactions des traitements neuronaux, cognitifs et culturels des informations sensorielles, dont particulièrement le regard (effet Caïn, cognition des scènes visuelles) et l’olfaction (ANR Colostrum par exemple). Le thème 2 s’intéresse à l’espace en tant qu’il est issu d’une construction sociale et psychique, relevant de processus de subversion et de subjectivation. Ces derniers s’appréhendent comme des pratiques de l’espace (au sens de Certeau) et peuvent être également nommés “ habiter ”. La question de l’habiter se pose aussi bien pour les lieux concrets (l’urbain, l’institution, la prison) que les lieux crées (oeuvre d’art, activités graphiques), les discours (au sens de Lacan), les relations (ex. du transfert chez Freud), ou bien le corps (les pratiques professionnelles, la sexuation, les symptômes).

 

Thème 1. Perception : Interactions cerveau-social : interactions des traitements neuronaux, cognitifs et culturels des informations sensorielles, dont particulièrement le regard (effet Caïn, cognition des scènes visuelles) et l’olfaction (ANR Colostrum).

Thème 2. Constructions et pratiques de l’espace : comment l’espace est construit socialement et psychiquement