VIVES Jean-Michel

Responsabilités

Chercheur, enseignant-chercheur ou chercheur affilié (Professeur Psychologie Clinique / Psychanalyse)

Distinctions

  • Prix Oedipe des Libraires 2013 pour "La Voix sur le divan" paru chez Aubier-Flammarion

Biographie


Thèse

 Le style temporel : du tempo basal au temps potentiel. Soutenue à l’Université Montpellier III le 28/01/92 devant un jury composé de Jacques Birouste (Directeur de recherche), Claude Bruére-Dawson, Catherine Clément, Pierre Fédida (Président). Mention : Très honorable.

Habilitation à Diriger les Recherches

Soutenue à l’Université de Nice-Sophia Antipolis le 16/12/2002.

La voix : aspects culturels, artistiques et  psychopathologiques.

Jury : Jacques Birouste (ENSAM Paris), Claude Bruére-Dawson (Université Montpellier III), Jean Florence (Université de Louvain, Belgique), Giovanni Guerra (Université de Florence, Italie), Benjamin Jacobi (Université Aix-Marseille I - Président), Anne Juranville (Université Nice-Sophia Antipolis), Claude Miollan (Université Nice-Sophia Antipolis).

 

Jean-Michel Vives est professeur de psychopathologie clinique à l'Université Nice Sophia Antipolis et psychanalyste. Ses travaux de recherche portent sur la dimension pulsionnelle de la voix et sur la gestion sociale de la jouissance qui lui est liée. Cette question a été abordée à partir des pratiques artistiques (opéra, musique techno), religieuses (musique sacrée, mysticisme), thérapeutiques (dispositifs thérapeutiques impliquant l'utilisation de la musique et de la voix) et psychopathologiques (hallucinations auditives, rapport à la voix chez le sujet autiste). D'autre part, il s'intéresse à la théorisation des enjeux psychologiques de la pratique théâtrale. Il est régulièrement invité dans les universités étrangères pour y assurer des cycles de conférences : New-York (School of visual arts – Association Après-coup, City University of New-York), Rio de Janeiro (Université d'État de Rio de Janeiro), Sao Paolo (Université d'État de Sao Paulo, UNICAMP), Fortaleza (UNIVERSITÉ fédérale de Fortaleza), Toronto (Université d'État de Toronto)... Ses articles sont publiés en France mais également aux États-Unis, au Canada, au Brésil  et en Colombie. Il a fait partie de la Commission Recherche de l’Université Nice Sophia Antipolis et participe au Comité Scientifique du Centre Culturel de Rencontre d’Ambronay.

 

Par ailleurs, Jean-Michel Vives a été le collaborateur artistique de Jacques Nichet au Centre Dramatique National de Montpellier – Théâtre des Treize Vents puis au Théâtre National de Toulouse. Il participe, entre autres, en qualité de dramaturge, à la mise en scène de Marchands de caoutchouc de Levine (Théâtre Hébertot - Paris, 1994), d’Alceste d’Euripide (Festival d’Avignon, 1994), L’épouse injustement soupçonnée de Cocteau (Opéra de Montpellier, 1995), Le retour au désert de Koltès (Théâtre de la ville - Paris, 1995), La tragédie du Roi Christophe de Césaire (Cour d’honneur du Festival d’Avignon, 1996), L’augmentation de Perec (Théâtre National de Toulouse, 2005), Le commencement du bonheur de Léopardi (Théâtre National de Toulouse, 2007). Il a dirigé l’Atelier volant (Centre de Formation et de Recherche sur le Théâtre Musical) du Théâtre National de Toulouse de 2002 à 2005. A l’opéra (Festival de Gattières – 06), il a mis en scène Don Giovanni de Mozart (2000), Le monde de la lune de Haydn (2001), Le Mariage secret de Cimarosa (2002).

Recherche
Domaines de recherche :
Médiations thérapeutiques par l'art (Musique, Théâtre, Arts Plastiques...)
Dispositifs culturels mettant en jeu la voix (Opéra, Musique religigieuse, Rave...)