Axe 2 Usages créatifs du numérique

Le deuxième axe de recherche de l’URE concerne les usages créatifs du numérique. L’introduction du numérique dans les différents processus éducatifs, aussi bien de gestion, d’enseignement que d’apprentissage a donné lieu à une grande diversité d’usages du numérique en éducation, basés parfois sur des croyances technophiles ou des mythes (Amadieu et Tricot, 2014).

Si certaines de ces pratiques reproduisent, numériquement, des approches éducatives de type transmissif (lecture-based), il existe d’autres usages du numérique qui engagent l’apprenant dans des processus créatifs et de construction de connaissances.

Ce sont ces usages créatifs qui font l’objet des recherches et des projets de cet axe et qui vont permettre de collaborer avec le centre de référence « Digital Challenge » en cours création par le biais du projet IDEX de l’UCA.

Ainsi, ce deuxième axe de recherche s’intéresse à l’étude des usages pédagogiques du numérique qui engagent l’apprenant dans des processus créatifs de construction de connaissances au niveau individuel ou collaboratif (Romero, Laferrière et Power, 2016).

Cet axe intègre des études sur les différents usages du numérique liés à la création de contenu, la co-création de contenu et à la co-création participative de connaissances. Les études et les projets de cet axe sont structurés autour de deux perspectives.

Tout d’abord, la perspective apprenant s’intéresse aux usages créatifs du numérique pour l’apprentissage dans une perspective du sujet apprenant, de ses activités et des apprentissages améliorés par la technologie (technology enhanced learning).

La perspective apprenant s’intéresse également aux compétences pour le 21e siècle (Binkley et al., 2012; OCDE, 2005; WEF, 2016), notamment en lien avec les compétences informationnelles, la pensée informatique, la créativité, la collaboration et la résolution de problèmes. Le lien entre ces compétences dites du 21e siècle, leur lien avec les référentiels de compétences des différents programmes éducatifs et référentiels professionnels, et leur application sur le terrain sont des composantes de la perspective apprenante de l’axe sur le numérique créatif.

La deuxième perspective de l’axe a trait aux usages créatifs du numérique dans les processus d’enseignement et d’apprentissage. Dans ce cadre sont également étudiés les processus de développement, d’apprentissage initial et continu et de réseautage (communautés de pratiques, réseaux sociaux) en lien avec le développement des usages du numérique par les enseignants.

Les usages créatifs du numérique visent l’engagement de l’apprenant dans un processus actif de co-construction de connaissances au lieu de le situer dans une position de consommateur interactif (Romero, Laferrière, & Power, 2016).

Des projets de recherche comme Mathematical Creativity Squared sont orientés vers l’engagement de l’apprenant dans un apprentissage actif basé sur la créativité collaborative ou sociale.