Présentation du LP2M

Les projets de l'unité sont axés sur la physiologie rénale, vasculaire, musculaire, neurosensorielle et osseuse ainsi que sur l'inflammation et le cancer. Nous étudions les mécanismes du stress oxydatif et sa protection, les causes et effets de l'inflammation, la régulation du pH intracellulaire et la régulation du potentiel membranaire. Les approches et techniques que nous utilisons dans nos études sont très variées. Elles allient des aspects très biochimiques, moléculaires et cellulaires avec des aspects très intégrés telles que la construction et l’étude de modèles animaux transgéniques, ou encore l’étude des mécanismes responsables des traits pathologiques observés dans certaines maladies humaines.

Thèmes de recherche :

    • Potentiel membranaire : Nous avons identifié et caractérisé les rôles de plusieurs canaux ioniques, principalement potassiques, impliqués dans les pathologies du rythme cardiaque (QT long), de la contraction musculaire (syndrome d'Andersen), ainsi que dans la régulation de la balance hydro-électrolytique de l'organisme (hyperaldostéronisme primaire) et l'adaptation de la respiration aux changements de la pression en oxygène et en gaz carbonique (apnées centrales).
    • Régulation du pH : L’échangeur Na+/H+ NHE1 est un transporteur clef pour la régulation du pH et du volume cellulaire qui intervient aussi dans la motilité et l’adhésion des cellules. Nous avons identifié les mécanismes moléculaires de sa régulation par les acidifications intracellulaire, les mitogènes et la tension et composition lipidique membranaire. Ceci nous a permis de découvrir un nouveau mécanisme pour les effets secondaires aigus du cisplatine utilisé en chimiothérapie anticancéreuse. Nous travaillons aussi à la caractérisation des échangeurs exprimés dans les compartiments intracellulaires, pour lesquels des mutations provoquant des désordres neurologiques ont été mis en évidence chez l’homme.
    • Résistance à l'ischémie et aux agents toxiques : Nous avons mis en évidence de nouvelles cibles pharmacologiques impliquées dans la survie et la résistance cellulaire face à des stress de type pharmacologiques, hypoxiques ou ischémiques. Nous utilisons une approche intégrative à partir de modèles cellulaires et de modèles animaux.
    • Ostéoimmunologie et inflammation : La moelle osseuse est le siège à la fois du remodelage osseux, de l'hématopoïèse et du maintien des lymphocytes mémoires et les interactions cellulaires au sein de ce tissu sont indispensables à ces différentes fonctions. Nous avons identifié de nouveaux mécanismes immunomodulateurs des cellules non immunes de la moelle osseuse (ostéoclastes, cellules souches mésenchymateuses) ainsi que de nouveaux effets de ces cellules dans la régulation des niches hématopoïétiques qui pourraient participer à la dormance ou à la réactivation des cellules immunitaires et de leurs précurseurs. Nous avons également identifié de nouvelles interactions entre lymphocytes T mémoires et ostéoclastes participant à la destruction osseuse inflammatoire. Nos études ont pour application les maladies inflammatoires chroniques.

 

 

Le LP2M fait partie du Laboratoire d'Excellence Canaux Ioniques d'Intérêt Thérapeutique (Labex ICST) Logo labex ICST