Présentation

Le Laboratoire de PhysioMédecine Moléculaire (LP2M) est une unité de recherche organisée autour de 2 grands axes de recherche : (i) la pathophysiologie du transport ionique avec des applications dans les systèmes rénal, cardiovasculaire, musculaire et neurosensoriel et (ii) les interactions ostéo-immunologiques (entre cellules osseuses et immunitaires) en condition physiologique et dans les maladies inflammatoires chroniques.

Le LP2M a été créé en 2012 et est hébergé par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l’Université Nice Sophia Antipolis (UNS), membre de l’Université Côte d’Azur (UCA). Il réunit chercheurs fondamentaux, cliniciens, techniciens, ingénieurs et étudiants à toutes les étapes de leur cursus, représentant environ 40 personnes.

Avec notre expertise complémentaire, nous développons des programmes de recherche multidisciplinaires, allant des molécules aux patients, axés sur la physiopathologie des systèmes osseux, rénal, vasculaire, immunitaire et neurosensoriel selon deux thématiques principales : le transport ionique et les interactions ostéo-immunes.

Nous étudions à la fois les mécanismes moléculaires impliqués dans le contrôle du potentiel cellulaire, du pH ou du statut oxydant, ainsi que les mécanismes de l'inflammation et de la destruction osseuse qui lui est associée. Nos projets ont des applications cliniques et un fort potentiel de transfert pour les maladies chroniques (troubles neurologiques et cardiovasculaires, maladie de Crohn, arthrite), l'ostéoporose, l'ischémie, la transplantation et le cancer.

Notre laboratoire est membre d'initiatives nationales et d'excellence telles que le labex ICST, l'idex UCA JEDI et des consortiums internationaux. Il développe des projets fondamentaux, pré-cliniques et cliniques ainsi qu'une forte interaction avec le secteur socio-économique.

 

logo CNRS           logo UNS            logo UCA           logo idex           Logo labex ICST