LELEU Jean-Louis

Responsabilités

chercheur (PR)
Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des arts vivants (CTEL)
Université Nice Sophia Antipolis (UNS)

Distinctions

Biographie

1973 Agrégation de Lettres Classiques (rang : 19ème).

1987 Doctorat (régime institué par le décret de 1984), Université de Paris IV. Sujet : « Le problème de la forme musicale dans les compositions dodécaphoniques d’Anton Webern » (Directeurs de recherche : MM. Jean Mongrédien et Michel Philippot). Date de soutenance : 7 décembre 1987. 

1988 : Prix de la Fondation Ernst von Siemens (Président: Paul Sacher ; Rapporteur: Pierre Boulez) pour la thèse sur Webern.

1989 Habilitation à diriger des recherches, Université de Lille III.

1973-1985 Professeur de Lettres Classiques au Lycée Robespierre d’Arras (à partir de 1977, enseignement du Français dans les classes préparatoires aux grandes écoles de cet établissement).

1985-1991  Maître-Assistant, puis Maître de Conférences (à partir de 1988) à l’Université de Lille III.

1985-1986 Directeur du Département de Musicologie de l’Université de Lille III.

1991-2013 Professeur dans le Département des Arts (Section Musique) de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de l’Université de Nice – Sophia Antipolis.

1992-2008 Président de la Commission de Spécialistes 18esection de l’Université de Nice – Sophia Antipolis. Membre de diverses CS (Universités de Lille III, Pau, Reims et Saint-Etienne).

1995-2009 Fondateur et Directeur du RITM (Centre de recherche sur l’Analyse et l’Interprétation en Musique et dans les Arts du spectacle), EA 3158 à partir de 2000 (Université de Nice – Sophia Antipolis).

1996-1998 Directeur du Département des Arts de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de l’Université de Nice – Sophia Antipolis.

2000-2008 Responsable à l’Université de Nice – Sophia Antipolis du DEA « Esthétique et Pratiques des Arts » (cohabilité avec l’Université de Lille III), et à partir de 2004 du Master « Théories et Pratiques des Arts » de l’Université de Nice – Sophia Antipolis. 

2000-2013 Responsable de la Formation doctorale « Arts » de l’Université de Nice – Sophia Antipolis.

2010-2013  Responsable du Master « Théories et pratiques des arts » de l’Université de Nice – Sophia Antipolis.

Publications :

1) Ouvrages : 

– Édition (avec Pascal Decroupet) de l’ouvrage collectif Pierre Boulez : techniques d’écriture et enjeux esthétiques(avec CD-Rom, introduction et index des noms propres et des œuvres), Genève, Contrechamps, 2006 (326 p.) [Coup de cœur de l’Académie Charles Cros, septembre 2006].

– La construction de l’Idée musicale. Essais sur Webern, Debussy et Boulez, Genève, Contrechamps, 2015 (670 p.).

– (avec Paolo Dal Molin) Les Trois Poèmes de Stéphane Mallarméde Claude Debussy. Genèse et réception, Lucques, Libreria Musicale Italiana, 2016 (137 p.).

2) Édition et réalisation musicale :

– (avec Philippe Manoury) Reconstruction du Mouvement IV du Livre pour quatuorde Pierre Boulez (commande de la Daniel Barenboim Stiftung, Berlin, et de la Philharmonie de Paris), Paris, Éditions musicales Alphonse Leduc (HE 31585), mars 2018. Création mondiale le 10 avril 2018, simultanément, à Berlin (Pierre Boulez-Saal) par le Quatuor Arditti et à la Cité de la musique de Paris par le Quatuor Diotima. Rédaction de la notice de programme et présentation publique du concert du 10 avril 2018 à la Philharmonie de Paris.

– Direction artistique des enregistrements par le Quatuor Parisii des Œuvres de Webern pour quatuor à cordes (1991), des Quatuors de Milhaud (1999-2001), et du Livre pour quatuor de Boulez (2001).

3) Articles :

– « Quand jouer, c’est composer » (à propos de l’interprétation par Carlos Roqué Alsina du Klavierstück XIde Stockhausen), La  Nouvelle Revue Française(Gallimard), décembre 1988, p. 92-96. Reproduction du tapuscrit originel in : AlexisGaspérine, Carlos Roqué Alsina. Entretiens. Témoignages. Documents, Sampzon, Delatour, 2011, p. 259-64.

– « Webern etMondrian : notes sur la conjonction », InHarmoniques(IRCAM-Christian Bourgois), n°5 (juin 1989), p. 118-132.

– « La notion de ‘Background Structure’ chez George Perle : de l’étude du langage musical au déchiffrement des œuvres », International Journal of Musicology, vol. 4 (1995), p. 253-290 ; version anglaise : « The Concept of ‘Background Structure’ in the Writings of George Perle : from the Study of the Musical Language to the Analysis of the Musical Work », International Journal of Musicology, vol. 5 (1996), p. 287-322.

– « Les esquisses du ‘thème’ de l’opus 24, I de Webern : la genèse de l’idée musicale », Les Cahiers du CIREM(Publications de l’Université de Tours), n° 40-41, septembre 1997, p. 93-101.

– « Le modèle mis en défaut (à propos de l’analyse par Fred Lerdahl du Prélude de Debussy La Terrasse des audiences du clair de lune) », in Les modèles dans l’art(éd. Márta Grabócz), Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 1997, p. 83-92.

– « Désintégration et reconstruction de la phrase musicale chez Webern : une étude comparée de l’op.10 n°2, de l’op.15 n°4 et de l’op.17 n°3», Les Cahiers du CIREM(Publications de l’Université de Tours), n°42-43, mars 1998, p.93-106.

– « Enoncé musical et mode(s) de structuration de l’espace sonore, ou : de la relation composition/cognition dans un fragment de l’opus 28, I de Webern », Musicae Scientiaen°3, avril 1998, p. 3-15.

– « Intuition et esprit de système. Réflexions sur le schéma formel du deuxième mouvement des Variations pour pianoop.27 de Webern », Revue Belge de Musicologie, LII (1998), p. 101-123.

– « Sens musical et notation rythmique dans le Livre pour quatuorde Pierre Boulez », Musicorum2 (2003), p. 45-60.

– « Structures d’intervalleset organisation formelle chez Debussy : une lecture de ‘Sirènes’», in Claude Debussy. Jeux de formes(éd. Maxime Joos), Paris, Éditions Rue d’Ulm (ENS), 2004, p. 189-219 et p. 288-295.

– « Cellules rythmiques et développement organique : la fonction des champs harmoniques dans le mouvement IIIb du Livre pour quatuorde Pierre Boulez », Musicalia1, Pise, Istituti editoriali e poligrafici internazionali, 2005, p. 89-105.

– « L’écriture polyphonique dans le Livre pour quatuorde Pierre Boulez : aspects techniques et esthétiques », in Pierre Boulez : techniques d’écriture et enjeux esthétiques(éds. Jean-Louis Leleu et Pascal Decroupet), Genève, Contrechamps, 2006, p. 13-38.

– « ‘Penser sensiblement la musique’ : production et description du matériau harmonique dans le troisième mouvement du Marteau sans maître » (avec Pascal Decroupet), in Pierre Boulez : techniques d’écriture et enjeux esthétiques(éds. Jean-Louis Leleu et Pascal Decroupet), Genève, Contrechamps, 2006, p. 177-215.

– Compte rendu des Écritsde Bartók (Genève, Contrechamps, 2006), Revue française de Musicologie, 94/2 (2008), p. 616-620.

– « Rhythmic Cells and Organic Development: The Function of Harmonic Fields in Movement IIIb of Livre pour quatuorby Pierre Boulez », Ex tempore. A Journal of Compositional and Theoretical Research in Music, Vol. XIV/2 (2009), p. 94-110 [version anglaise remaniée du texte paru dans Musicalia].

– « André Schaeffner, mars 1980 : regards sur le passé (Debussy, Stravinsky, Poulenc) » (avec Gabriela Elgarrista), Revue de musicologie, 96/2 (2010), p. 387-409.

– « Intervallic Structure and Formal Design in Debussy: A Reading of Sirènes » (translated by Marianne Wheeldon and John Tyler Tuttle, in collaboration with the autor), Ex tempore. A Journal of Compositional and Theoretical Research in Music, Vol. XV/1 (2010), p. 1-30 [version anglaise remaniée du texte paru en 2004].

– « La Sonatepour deux pianos de Michel Fano : technique sérielle et phrase musicale » (avec Pascal Decroupet), in : Mark Delaere (éd.), Rewriting Recent Music History. Contributions to the Development of Early Serialism 1945-1955(Analysis in Context. Leuven Proceedings in Musicology, 3), Leuven, Peeters, 2011,p. 101-137.

– « Comment composait Debussy : les leçons d’un carnet de travail (à propos de Soupiret d’Éventail) » (avec Paolo Dal Molin), Cahiers Debussy, 35 (2011), p. 9-82.

– « “Debussy l’obscur…” : les Trois Poèmes de Stéphane Mallarméà travers le prisme de la critique et de la littérature musicologique entre 1913 et 1951 » (avec Paolo Dal Molin), Musicorum11 (2012), p. 53-100.

– « Proses lyriquesde Debussy et Serres chaudesde Maeterlinck/Chausson : une mise en regard » (avec Adrien Bruschini), in :Regards sur Debussy(éds. Myriam Chimènes et Alexandra Laederich), Paris, Fayard, 2013, p. 163-175.

– « Debussy selon Ernst Kurth : la mise en perspective du théoricien », in : Regards sur Debussy(éds. Myriam Chimènes et Alexandra Laederich), Paris, Fayard, 2013, p. 371-382.

– « Le Livre pour quatuorde Pierre Boulez », Cycle Beethoven-Schœnberg-Boulez, Paris, ProQuartet – CEMC, 2012, p. 37-40 (Programme du cycle de concerts donnés par le Quatuor Diotima à Paris en novembre-décembre 2012).

– « Notes sur la pièce manquante du Livre pour quatuor de Pierre Boulez : le mouvement IV », Musicalia7, Pisa, Istituti editoriali e poligrafici internazionali, 2014, p. 95-115.

– « Spécificités de l’agencement formel et de l’invention thématique dans la Sonate pour flûte, alto et harpede Debussy », Revue de musicologie, 103/1, 2017, p. 93-134.

4) Traductions :

– Theodor W. Adorno, Mahler. Une physionomie musicale, Paris, Éditions de Minuit, 1976 (en collaboration avec Theo Leydenbach).

– Theodor W. Adorno, Quasi una Fantasia (Écrits musicaux II), Paris, Gallimard (Bibliothèque des Idées), 1982.

5) En préparation :

– L’Atelier du créateur. Trois essais sur la musique de Schönberg, à paraître en 2019 chez Contrechamps, Genève.

– Edward Lockspeiser-André Schaeffner : une correspondance autour de Debussy (1951-1970), avec introduction, notes et index des noms propres et des œuvres (avec Gabriela Elgarrista), à paraître en 2019.

– Édition critique des trois Images pour orchestre (Gigues,IbériaRondes de printemps) de Claude Debussy, dans : Œuvres complètes de Claude Debussy, série V/6, Paris, Éditions Durand, à paraître en 2021.


Recherche et activités
Domaines de recherche
Musique