5ème concours de création d'entreprise : la fondation UNICE décerne ses prix

La 5ème édition du concours "Création/Reprise d'entreprise" de la fondation UNICE a eu lieu le 15 septembre dernier au théâtre du château de Valrose et a récompensé 8 projets d'étudiants pour un total de 65 000 euros.

C'est le projet présenté par Justine LIPUMA, Docteur en Biologie à l'UNS, qui remporte le premier prix avec son projet Mycophyto, qui prévoit la commercialisation de plantes qui ne nécessitent que peu de traitements chimiques pour grandir.

5ème concours de création d'entreprise : la fondation UNICE décerne ses prix

Les lauréats 2016 du concours création d'entreprise de la fondation UNICE

Pour sa 5ème édition du Concours « Création/Reprise d’Entreprise », la Fondation UNICE continue d’accompagner et de favoriser les projets de création ou de reprise d’entreprise menés par les étudiants et les diplômés de l’Université Nice Sophia Antipolis, sur le territoire des Alpes Maritimes (bourses « coup de pouce » et bourses « entrepreneur »). Pour son 5ème anniversaire, cet appel à projet, lancé en mars 2016 s’adressait pour la première fois à la communauté étudiante des institutions membres de l’Université Côte d’Azur (UCA) (BAC+2 minimum) et à tous leurs diplômés, jusqu’aux promotions de l’année universitaire 2012/2013, et aux étudiants ayant obtenu le statut « Etudiant Entrepreneur » en 2015/2016.

À la date de clôture du concours, ce sont 25 projets dans les domaines des services, des nouvelles technologies, du sport, de la santé, de l’évènementiel, de l’environnement et du tourisme qui ont été déposés à la Fondation UNICE. Après évaluation, la Commission « Création d’Entreprises & Insertion Professionnelle » a présélectionné 13 projets pour lesquels elle a demandé une audition. Les critères prépondérants pris en compte par les membres de la commission sont :

  • Valeur économique : projet réaliste et viable ; 
  • Equipe : adéquation projet/compétences, complémentarité, équipe et son environnement ; 
  • Caractère innovant : innovant au sens large du terme, être nouveau, apporter de la valeur ajoutée ; 
  • Apport social et sociétal : création d’emplois, respect EDD 

Après délibérations, 6 projets alliant créativité, innovation et attractivité, et démontrant l’existence d’un marché porteur et une pérennité économique pour notre territoire, ont été retenus.

Disposant d’une enveloppe budgétaire de 65 000 €, à répartir partiellement ou en totalité, la Commission « Création d’Entreprises & Insertion Professionnelle » a remis le 15 septembre dernier aux heureux lauréats, des dotations allant de 6 000 € à 20 000 €, selon la nature et les besoins des projets présentés. Ces dotations sont complémentaires aux dispositifs spécifiques d’accompagnement mis à disposition par UnicePro (UNS), les pépinières d’entreprises locales, l’Incubateur PACA Est, mais également à l’accès aux réseaux professionnels. Ce sont les co-fondateurs de la Société Anasounds, Alexandre ERNANDEZ et Magali GOULLET, vainqueur de l’édition 2015 de ce concours, qui ont parrainé la nouvelle promotion.

Voici la liste des lauréats 2016 :

« MYCOPHYTO » 20 000 €
Porteuse : Justine LIPUMA, Docteur en Biologie (interactions moléculaires et cellulaires) (Université Nice Sophia Antipolis – UFR Sciences / INRA)

MYCOPHYTO a pour but de produire et de commercialiser des plantes qui grâce à l'action de champignons (mycorhizes) nécessitent peu de traitements chimiques (engrais, pesticides) pour leurs cultures. Ce projet consiste à mettre en place et pérenniser des interactions entre des plantes d’intérêts agro-économique (rose pour l’industrie des arômes et du parfum et oliviers, dans une première phase) et des champignons microscopiques du sol qui vont agir comme un engrais naturel en pénétrant dans les racines des plantes.
- MYCOPHYTO commercialisera différents produits : Plants mycorhizés innovant issus de la gamme MYCOPHYTO. Souches de mycorhizes endogènes locales adaptées aux sols et aux cultures de la Riviera franco-italienne et de différentes zones méditerranéennes.
- MYCOPHYTO commercialisera différents services qui pourront être proposés sous forme de package ou à l’unité : Analyses de sol : chimiques et biologiques. Multiplication des mycorhizes en serre. Production et validation de plants issus de la culture in vitro avec une inoculation en serre par le ou les souches de mycorhizes endogènes à la culture. Inoculation de souches endogènes de mycorhizes inoculées par MYCOPHYTO directement au pied de l’arbre pour des cultures déjà implantées (ex: olivier).

« Oz’iris » 15 000 €
Porteuse : Iris ROUSSEL, Diplômée en Master 2 Design Innovation Durable (The Sustainable Design Schoo)

Chaque année des millions de français tombent malades. Les lieux froids et anxiogènes des hôpitaux, le matériel médical mal adapté, les relations impersonnelles avec les médecins, confèrent aux patients le sentiment d’être un numéro dans un dossier médical. On parle de parcours de soin déshumanisés. La société Oz’iris est persuadée que pour ré-enchanter le monde de la santé, il est nécessaire de transformer en amont les processus d'innovation ! Oz’iris remet le patient au coeur de sa méthodologie d’innovation.

Oz’iris réalise des missions d'innovation pour des entreprises et hôpitaux/cliniques afin de développer pour eux des produits et services améliorant le bien être des patients. Oz’iris utilise une méthodologie unique liant collaboration directe entre patients et médecins et "design thinking". Celle-ci est en 3 étapes : analyse sociologique des besoins - idéation - prototypage et test sur le terrain.

- Oz’iris développe des concepts : de matériel médical (ex : table d’accouchement laissant la liberté aux femmes d'accoucher dans la position souhaitée) - Application smartphone de suivi de santé - lieux de prise en charge (salle de soin plus ergonomique) - Nouveaux parcours de soin pour la prise en charge.
- Oz’iris réalise des séminaires de formation au « design thinking ».
- Oz’iris organise des ateliers de créativité entre patients-aidants et médecins transformant les relations entre patients et médecins

« Informatics for Bio-Companies (IBC) » 10 000 €
Porteurs : Alexandre CARRE, Diplômé du Cycle Ingénieur en Génie Biologique, Spécialité Bio-Informatique (Université Nice Sophia Antipolis – Polytech Nice Sophia), Dorian LOMBARD, Diplômé du Cycle Ingénieur en Génie Biologique, Spécialité Bio-Informatique (Université Nice Sophia Antipolis – Polytech Nice Sophia),

Informatics for Bio-Companies est une société de bio-informatique. Les fondateurs étant des biologistes spécialisés en informatique, ils souhaitent proposer des services informatiques aux laboratoires de recherche européens.

Les logiciels actuellement disponibles pour les biologistes ne sont pas spécifiques et de ce fait ne répondent que partiellement aux besoins de chaque utilisateur. Informatics for Bio-Companies propose de créer des logiciels conçus sur mesure et user friendly pour chaque client. D'autre part, le traitement informatique de données prend une part grandissante et un temps considérable dans le métier de biologiste. Informatics for Bio-Companies souhaite donc innover dans le domaine de l'informatique en laboratoire en proposant un service de "script minute", permettant d'automatiser les actions de l'utilisateur, qui se résume à la création de programmes rapides, efficaces et simples d'utilisation afin de répondre dans les plus brefs délais aux besoins des chercheurs.

« Livreur Chic » 7 000 €
Porteurs : Mathieu SALVADORE, Docteur en Sciences de Gestion (Marketing) (Université Nice Sophia Antipolis - IAE), Franck LEON, Docteur en Sciences de Gestion (Université Nice Sophia Antipolis - IAE) et Florent MANAS, Diplômé en Licence Professionnelle Informatique, Option Multimédia, Intégration et et Développement sur Internet (LPSIL) (Université Nice Sophia Antipolis - IUT)

Livreur Chic est une plateforme qui met en relation:
- les meilleurs restaurants locaux,
- des livreurs chics et courtois,
- des clients qui veulent se faire plaisir.

1. Les restaurants peuvent proposer leurs produits à la livraison, via la plateforme www.livreur-chic.fr. Des services de communication sont également proposés.
2. Les clients peuvent commander des produits des restaurants partenaires.
3. Les livreurs indépendants reçoivent directement les commandes sur leurs applications.

« O’Sol » 7 000 €
Porteurs : Idriss SISAÏD, Diplôme d’Étudiant Entrepreneur (Université Nice Sophia Antipolis), Franck LEON, Docteur en Sciences de Gestion (Université Nice Sophia Antipolis - IAE) et Enrique GARCIA BOURNE, Diplômé en Master 2 Astronautique et Ingénierie Spatiale (Cranfield University)

O’Sol est un projet de création d'entreprise visant à développer une solution solaire simple et adaptée au marché de l’humanitaire. Son produit principal est le Solight, un générateur solaire modulaire, dépliable et interconnectable. Ce générateur est basé sur une innovation technologique brevetée, permettant aux panneaux solaires du générateur de se déplier automatiquement et efficacement. Ceci rend le générateur mobile et simple d'utilisation, ce qui permet aux ONGs de rapidement mettre en place un réseau électrique temporaire. O’Sol fournit également une assistance complète au client au travers d’une plateforme de suivi en ligne, permettant de maîtriser à distance son parc de générateurs et d’optimiser sa production électrique globale.

« Urel@x » 6 000 €
Porteurs : Auriane GROS, Doctorante en Ingénierie et Technologies de l’Information et de la Communication (Université Nice Sophia Antipolis), Renaud DAVID, Docteur en Biologie Cellulaire & Moléculaire (Université Nice Sophia Antipolis – UFR Sciences), Julie DE STOUTZ, Diplômée de Licence de Psychologie Clinique et Psychopathologie (Université Paul Valéry – Montpellier 3) et Vincent ROBERT, Diplôme de vidéaste/photographe (École EFET – Paris)

Le projet de cette création d'entreprise est de mettre en place une start-up qui permettrait aux chercheurs issus du Centre Mémoire Ressources et Recherche (CMRR) et de CoBTeK (INRIA et Université Nice Sophia Antipolis) de pouvoir développer les outils innovants créés dans le cadre de leurs recherches. Cette création d'entreprise débutera avec un procédé reposant sur une condition physio-relaxante multisensorielle imaginée par Auriane GROS, Chercheur et Doctorante à l'UNS, qui permet de réduire le niveau d'anxiété. Ce procédé a été testé au CMRR de Nice et a montré une réduction objective (par données cérébrales et physiologiques) de l'anxiété et une amélioration des performances cognitives. Plusieurs DRH d'entreprises et autres pôles du CHU ont contacté Urel@x par intérêt de la mise en place d'une telle procédure au sein de leurs instituts. Par le biais de cette start-up, Urel@x souhaite vendre ses services, pour commencer, puis ses outils (logiciels et système de diffusion). Dans le cadre de l'offre de service, la société Urel@x procédera à une analyse sur le terrain et à la mise en place de séances personnalisées, avec ou sans feedback via EEG. L'offre de produits sera réalisée dans une seconde étape avec une vente du matériel complet aux entreprises et aux établissements de santé et une vente du "bijou olfactif", utilisé dans cette immersion, au grand public.