arrow drop search cross
Brochures Vidéo de présentation Admissions Nos formations Témoignages Contacts

Ingénieur Génie de l'eau

Diplôme d'ingénieur certifié par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI)


 Résumé de la formation

La spécialité Génie de l'Eau de Polytech Nice Sophia forme des ingénieurs capables de répondre aux attentes des entreprises et des collectivités spécialisées dans le domaine de l'eau, qui sont (i) la gestion de la ressource et des phénomènes extrêmes, (ii) la conception et le dimensionnement d'ouvrages hydrauliques, (iii) la gestion des eaux en milieu urbain et (iv) l'exploitation de réseaux, en prenant en compte l’impact du changement climatique sur ces différentes activités.

  • Type de diplôme : Diplôme d’ingénieur
  • Durée de la formation : 3 années de spécialité
  • Domaines de compétences : gestion des eaux urbaines, conception d'équipements, exploitation de réseaux et de ressources,  gestion de la ressource et des phénomènes extrêmes -  maitrise des méthodes et des outils de l'hydroinformatique et de l’ingénierie de l'Eau.
  • Admission
  • Télécharger la fiche GE

Compétences développées

  • Maitrise des fondamentaux en hydraulique, hydrologie, hydrogéologie, programmation et modélisation.
  • Maitrise des principaux outils de modélisation utilisés dans le domaine (e.g. HEC-RAS et MIKE pour l’hydraulique, ArcGIS pour le SIG, etc.) et capacité de critique des résultats de modélisation obtenus.
  • Capacité à travailler en groupe, grâce à la réalisation de nombreux projets transdisciplinaires, avec restitutions écrite et orale.
  • Développement des compétences linguistiques et d’insertion professionnelle, grâce à des cours de connaissance de l’entreprise, de communication, des simulations d’entretiens, etc.

 

Spécificités de la spécialité Génie de l'Eau

  • Possibilité de réaliser au moins un semestre entier de cours à l'étranger, grâce à nos partenariats avec différentes universités du monde entier (cf. carte ci-dessous)
  • Participation au projet collaboratif HydroEurope, rassemblant des étudiants du monde entier sur deux semaines entières afin de travailler ensemble sur des thématiques opérationnelles d’hydrologie et d’hydraulique.
  • Participation à plusieurs sorties sur le terrain réalisées (mesures de débits en rivière, de prise de données topographiques, visites de chantier, etc.).
  • Formation à la communication visuelle de résultats scientifiques, grâce à la réalisation de courts métrages dans le domaine de l’eau (cf. vidéos YouTube du département).

 Carte_étranger

 

Relations avec le monde professionnel

Les élèves ingénieurs en Génie de l’Eau sont en contact permanent avec les professionnels du domaine de l’eau, à travers la réalisation de plusieurs projets d’ingénierie et de recherche, de stages, voire la signature de contrats d’alternance en dernière année pour certains d’entre eux :

  • Réalisation de trois stages sur l’ensemble du parcours ingénieur, au sein de différentes structures d’accueil, par exemple :
    • 2016 : élaboration d'atlas de zones inondables en Basse-Durance à partir de modèles 2D (stage de 6 mois au SMAVD)
    • 2017 : développement d'un outil informatique pour des simulations en hydraulique urbaine (stage de 2 mois à SUEZ)
    • 2017 : analyse hydrologique et simulation des inondations d'octobre 2015 sur la Côte d'Azur (stage de 6 mois à l’Ifsttar)
    • 2018 : Modélisation numérique des transferts hydro-sédimentaires au sein d'un bassin versant agricole instrumenté (stage de 6 mois à EDF R&D).
  • Participation à plusieurs projets d’ingénierie et de recherche, encadrés par différents partenaires chercheurs, ingénieurs, dirigeants d’entreprise, etc.
  • Possibilité de réaliser la dernière année du parcours Ingénieur en alternance, grâce à une double inscription en Master 2 HydroProtech, permettant, par exemple :
    • 2016-2017 : animation du plan de prévention des risques d'inondation (alternance réalisée à la CASA)
    • 2017-2018 : fonctionnement des zones de dissipation dans les stations d'épuration (alternance réalisée au Conseil Départemental de la Nièvre)

Débouchés

 Les ingénieurs en Génie de l’Eau sont généralement embauchés au sein de bureaux d’études du secteur privé (65%), de services publics et de collectivités (20%), grands groupes de distribution d’eau (10%) et autres structures (5%)
Les postes occupés se distribuent entre les entreprises des grandes métropoles françaises (25%), européennes et internationales (75%). Les stages de fin d'études débouchent pour une très grande majorité sur une embauche.