Marc ANTONINI, Leonardo HIDD FONTELES, Anis MEFTAH

Projet SmartShapes, lauréats du 15e concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, dans la catégorie “émergence”. En juillet 2013, le projet a abouti à la création de Cintoo 3D, spin-off du CNRS et de l’Université Nice Sophia Antipolis. La start-up offre des solutions innovantes pour la manipulation d’objets 3D.

Responsabilités


Distinctions

Biographie

Le projet est porté par Anis Meftah, Leonardo Hidd Fonteles (deux docteurs en traitement des images de l’Université Nice Sophia Antipolis) et leur ancien directeur de thèse, Marc Antonini, Directeur de Recherche au CNRS au laboratoire I3S (UMR de l’Université Nice Sophia Antipolis et du CNRS). Actuellement en phase d’incubation, la start-up offre des solutions innovantes pour la manipulation d’objets 3D. Cintoo 3D propose des technologies brevetées permettant de traiter en temps réel tous types de modèles surfaciques et volumiques de grande taille. Ses technologies, intégrées dans une suite logicielle, améliorent notamment la taille des données compressées, la qualité des données restituées, les coûts de calcul, de stockage et de transmission. Elles permettent également de générer des niveaux de détails (LOD) pour gérer la multi-résolution et implémentent le calcul parallèle sur les processeurs graphiques (GPU). Ces technologies se présentent sous forme d’une bibliothèque logicielle qui inclut des outils de remaillage, de compression/ décompression, des formats de fichiers multi-résolution, une bibliothèque de programmation ainsi que des logiciels de visualisation 3D et de streaming. La première version de la boîte à outils sera commercialisée début 2014.

Marc ANTONINI

Directeur de Recherche au CNRS

Marc ANTONINI est Directeur de Recherche au CNRS. Il est responsable scientifique du projet MediaCoding et responsable de la thématique IMAGE du Laboratoire Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis (I3S). Marc Antonini est co-auteur de plus de 200 publications, 7 chapitres de livres et plus de 10 brevets. Ses activités de recherche couvrent le codage d’images et de vidéos ainsi que le traitement géométrique et la compression de maillages surfaciques statiques, d’animations 3D et d’hologrammes numériques. Il s’intéresse aussi a l’analyse de l’information contenue par le code neural dans le système visuel, avec comme objectif le développement de systèmes de compression bio-inspirés pour l’image et la vidéo. Il a dirigé et co-dirigé 21 thèses dans le domaine depuis 1993. Il co-dirige actuellement 4 thèses.

Leonardo HIDD FONTELES

Docteur

Leonardo HIDD FONTELES est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur Télécom, obtenu en 2002 à l’Université Fédérale du Céara (Brésil). Il a obtenu le diplôme de Master en Sciences en 2004 à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro. Depuis 2009, il possède le titre de Docteur en Sciences de l’Université Nice Sophia Antipolis (France). Ses thématiques de recherche sont liées à la compression d’images 2D et de maillages 3D surfaciques.

Anis MEFTAH

Docteur

Anis MEFTAH a obtenu son diplôme d’ingénieur de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax en 2005, le diplôme de Master et le titre de Docteur de l’Université de Nice-Sophia Antipolis respectivement en 2006 et 2011. Ses domaines de recherche sont liés essentiellement à la compression et au codage des images, au traitement des maillages 3D, à la visualisation et au traitement au fil de l’eau des objets 3D « out-of-core ».