Médéric ARGENTINA

Responsabilités


Distinctions

Biographie

Docteur en sciences physiques depuis 1999, spécialisé dans les systèmes non linéaires, son expérience postdoctorale internationale (UCM, Espagne, UC Chili, University of Cambridge Angleterre, Harvard États-Unis) a ouvert ses thématiques de recherche vers la mécanique des fluides, l’élasticité, la locomotion, et la biologie. En 2004, il est nommé maître de conférences à l’Université Paris 7, avant de demander une mutation, en 2005, à l’Université Nice Sophia Antipolis.

Depuis sa nomination à l’UNS, Médéric Argentina s’investit dans plusieurs tâches : vulgarisation scientifique, co-gestion du Master de physique, direction du Centre d’Initiation à l’Enseignement Supérieur et mise en place du centre de calcul haute performance de l’UNS.

Ses sujets de recherche sont reliés aux instabilités, et c’est dans ce cadre que Médéric Argentina a compris et prédit l’instabilité de battement du drapeau et étudié la dynamique des milieux granulaires, des fluides complexes, des systèmes mécaniques. Il a également proposé des modèles de locomotions d’objets qui imitent la nage des poissons. Sa théorie de plaque en lévitation et auto propulsée a été utilisée pour mettre en place de expériences de locomotion de type « tapis volant ».

Actuellement il travaille sur des problèmes de biomécanique et de biophysique. En particulier, pour cette dernière thématique, il développe un modèle de prédiction du pH de tumeurs, avec l’objectif de proposer des nouvelles thérapies.