Arnaud BEAUVILLE

Professeur Émérite - Laboratoire Jean-Alexandre Dieudonné (LJAD)

Responsabilités


Distinctions

Biographie

Arnaud Beauville a été élève de l’ENS Paris, puis attaché de recherche au CNRS. Après sa thèse, il devient professeur à l’Université d’Angers en 1977, puis à l’Université Paris-Sud (Orsay) en 1982. De 1995 à 2000 il est directeur du Département de Mathématiques et Applications de l’ENS Paris; après cette date il rejoint l’UNS. Il devient professeur émérite en 2008.

Le domaine de recherche d’Arnaud Beauville est la géométrie algébrique, c’est-à-dire l’étude des figures géométriques définies par des équations algébriques. Ses contributions portent sur des aspects très variés de ce sujet, avec des applications à la mécanique («systèmes intégrables») et surtout la physique théorique («théorie conforme des champs»). Ces travaux ont fait l’objet d’une centaine d’articles publiés dans des revues internationales.

Arnaud Beauville a eu 25 étudiants en thèse, dont beaucoup sont maintenant professeurs dans des Universités françaises ou étrangères. Outre le prix Ampère il a reçu le prix du Rayonnement français (1995) et le prix Servant (grand prix de l’Académie des Sciences, 2001). Il a été nommé membre senior de l’Institut Universitaire de France en 2001, et «Fellow» de l’American Math. Society en 2012.

Le prix Ampère, fondé par EDF en 1974, récompense un chercheur travaillant en mathématique ou en physique. Depuis 2000 il a été attribué quatre fois à des mathématiciens, dont trois membres du laboratoire Dieudonné de l’UNS : Gilles Lebeau en 2003, Gérard Iooss en 2008 et Arnaud Beauville en 2013. Celui-ci est récompensé pour ses travaux en géométrie algébrique, en particulier pour leurs applications à la physique mathématique (théorie des cordes).