Jean-Michel CHAUVEAU

Responsabilités


Distinctions

  • Projet Zoterac, Horizon H2020 et appel FET-OPEN (Future Emerging Technology)

Biographie

Après avoir obtenu sa thèse en Sciences de Matériaux à l’université de Lille sur les matériaux semiconducteurs, Jean-Michel Chauveau passe plusieurs années à l’institut Paul Drude à Berlin où il se forme à la caractérisation des nanostructures. Il rejoint l’Université Nice Sophia Antipolis en 2005 en tant que maître de Conférences en physique.

Au Centre de Recherche sur l’Hétéroépitaxie et ses Applications, il développe une activité centrée sur de nouvelles orientations de croissance d’oxydes semi-conducteurs. Ces matériaux ouvrent de nouvelles perspectives dans le domaine des futurs composants optoélectroniques. Cette activité a d’abord été soutenue par l’Agence Nationale de la Recherche à travers plusieurs projets dont un projet « Jeune Chercheur » qu’il coordonne à partir de 2011. Les résultats obtenus lui ont valu d’être invité dans toutes les grandes conférences internationales du domaine.

C’est dans cette optique qu’a été déposé le projet Zoterac pour « Zinc Oxide For Terahertz Cascade Devices » dans l’appel FET OPEN, pilier « excellence scientifique », de H2020. Ce projet qu’il coordonne vise à ouvrir une nouvelle ère pour l’émission et la détection de radiations terahertz (THz) en développant de matériaux nanostructurés innovants. Parmi les nombreuses applications attendues, la technologie qui sera développée pourra remplacer les sources conventionnelles de Rayons X en médecine ou améliorer la détection d’armes ou d’explosifs. Zoterac a été sélectionné en 2015 parmi près de 700 projets couvrant tous les champs de la recherche en Europe avec un taux de succès de 3.7%.