Aurélien CRIDA

Responsabilités


Distinctions

  • 2014 Membre junior de l’Institut Universitaire de France

Biographie

Maître de conférences depuis 5 ans à l’Université Nice Sophia Antipolis, au sein du département de physique et du laboratoire Lagrange, les travaux de recherche d’Aurélien Crida portent sur la formation des planètes et de leurs satellites.

Les planètes se forment dans des disques de gaz et de poussières qui entourent toutes les étoiles pendant les premiers millions d’années de leur existence. Les interactions gravitationnelles entre planètes et gaz modifient les orbites des planètes, qui peuvent ainsi se rapprocher de leur étoile ; c’est la migration planétaire, qui a de nombreuses applications dans l’histoire précoce du système solaire et des systèmes exoplanétaires. En particulier, une planète géante gazeuse, formée théoriquement loin de son étoile peut devenir un « Jupiter chaud » ou se retrouver à une distance de son étoile similaire à celle de la Terre au Soleil. Or les planètes géantes ont des satellites, sur lesquels l’eau pourrait alors couler…

La formation des satellites des planètes géantes est généralement décrite comme celle des planètes en miniature, mais nous avons proposé récemment un modèle radicalement différent : les satellites se forment à partir de l’étalement d’anneaux solides massifs, similaires à ceux de Saturne. Ce processus explique remarquablement bien les masses et orbites des satellites de Saturne, mais aussi d’Uranus et de Neptune. Est-il universel ?

En nommant Aurélien Crida comme membre junior; l’Institut Universitaire de France a accepté son projet de recherche visant à mieux comprendre la formation des planètes géantes et de leurs satellites, dans le cadre de la quête d’un monde habitable autour d’une autre étoile que le Soleil.