Florian KAISER

Prix « Thèse pour aspects appliqués » de l’European Physical Society

Responsabilités


Distinctions

Biographie

Florian KAISER a suivi des études de Master en physique à l’Université de Stuttgart (Allemagne) et a obtenu son diplôme au sein du groupe des Profs. Jörg WRACHTRUP et Fedor JELEZKO après son travail sur la caractérisation et la manipulation de centres colorés dans le diamant pour l’émission de photons uniques.

À Nice, son travail de thèse, dirigé par Sébastien TANZILLI et Prof. Marc de MICHELI dans la groupe «Information Quantique avec la Lumière & la Matière (QILM)», a porté sur l’ingénierie de l’intrication photonique. Notamment, il a développé plusieurs sources de photons intriqués et des systèmes pour la stabilisation de lasers, interféromètres et cavités optiques. Du point de vue des applications, ces développements ont permis la réalisation d’expériences de communication quantique prometteuses pour la sécurisation des transferts de données. Du point de vue de l’optique quantique fondamentale, ceci lui a permis de revisiter la notion de Bohr portant sur la complémentarité onde/particule des photons uniques, et d’observer une transition continue entre ces deux états extrêmes de la lumière.

Après sa thèse, il a poursuivi son travail dans la même équipe et a réalisé une expérience de téléportation basée sur des photons dont le régime de fonctionnement se trouve à la base de systèmes quantiques hybrides, mariant photons et atomes froids.

À partir de 2014, Florian KAISER travaillera dans le cadre du projet européen intitulé “laser à rayons X basés sur des électrons libres” (XFEL) à Hambourg (Allemagne) au sein duquel il développera des lasers impulsionnels pour l‘injection des électrons dans un accélérateur de particules et des systèmes dédiés aux expériences de type pompe-sonde.