Ulrich KUHL, Olivier LEGRAND, Fabrice MORTESSAGNE

Responsabilités


Distinctions

  • Projet NEMF21, programme Horizon H2020 et appel FET-OPEN (Future Emerging Technology)

Biographie

Le projet «Noisy Electromagnetic Fields - A Technological Platform for Chip-to-Chip Communication in the 21st Century” a été accepté dans le cadre des appels européens Future Emerging Technology. Ce projet, porté par l’Université de Nottingham et dont le LPMC est partenaire, concerne les communications sans fil entre puces électroniques. Il s’intéresse à la propagation et aux perturbations du champ électromagnétique dans des environnements complexes. Ces résultats permettront de concevoir des puces électroniques dans de nouvelles gammes de fréquence, moins énergivores et d’aider à leur miniaturisation.

Trois chercheurs sont impliqués au LPMC :

  • Ulrich Kuhl est Professeur à l’UNS depuis 2010. Il est internationalement reconnu dans le domaine des expériences micro-ondes appliquées aux études sur le chaos ondulatoire, les systèmes désordonnés, la théorie de la diffusion, etc. Il dirige actuellement le groupe de recherche ‘Groupe de Physique Mésoscopique’ du LPMC.
  • Olivier Legrand est Professeur à l’UNS depuis 2001. Il a dirigé le département de physique de 2008 à 2013. Ses recherches sont consacrées à la propagation des ondes en milieux complexes et plus récemment aux chambres réverbérantes électromagnétiques.
  • Fabrice Mortessagne est Professeur à l’UNS depuis 2008 et dirige le LPMC depuis 2010. Il est à l’origine du « Groupe de Physique Mésoscopique ». Ses travaux théoriques concernant la propagation des ondes dans des systèmes chaotiques se sont étendus aux expériences de chaos ondulatoire dans les fibres optiques chaotiques et les billards microondes.