Patrick MICHEL

Prix Paolo Farinella - Europlanet RI (Research Infrastructure)

Responsabilités

  • Directeur de recherches au CNRS
  • Responsable de l’équipe TOP (Théories & Observations en Planétologie) du Laboratoire Lagrange de l’Observatoire de la Côte d’Azur

Distinctions

Biographie

Patrick Michel est Astrophysicien né à Saint-Tropez. Docteur en Astrophysique et Ingénieur en Aéronautique et Techniques Spatiales. Il est spécialiste des petits corps du Système Solaire, de leurs origines et du processus de collisions. Ses simulations numériques de collisions entre astéroïdes furent les premières à reproduire avec succès les familles d’astéroïdes observées dans la Ceinture entre Mars et Jupiter, chacune issue d’un corps détruit par collision.

Il est l’auteur de plus de 75 publications dans des journaux internationaux à comités de lecture, d’une quarantaine de conférences invitées dans des congrès internationaux et ses résultats ont fait la couverture des deux journaux prestigieux Nature et Science. Il co-dirige l’équipe scientifique de la mission spatiale Marco Polo-R de retour d’échantillon d’un astéroïde primitif en cours d’étude à l’Agence Spatiale Européenne. Il est aussi membre des équipes scientifiques des missions OSIRIS-Rex de la NASA (USA) et Hayabusa 2 de la JAXA (Japon) dont les lancements sont prévus en 2016 et 2014 pour rapporter des échantillons d’astéroïdes primitifs géocroiseurs. Il participe aussi à plusieurs projets de déflections d’astéroïdes et est responsable du groupe de travail chargé des simulations numériques de déviation d’astéroïde par impact dans le Consortium EuropéenNEOShield financé par la Commission Européenne. Parmi ses responsabilités internationales, il fait notamment parti du Groupe Thématique Système Solaire au Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), du Groupe de Travail sur les géocroiseurs à l’Union Astronomique Internationale (UAI) et du groupe de travail sur les risques d’impact à l’ONU.

La Médaille Carl Sagan 2012 du Département des Sciences Planétaires (DPS) américain lui a été attribué, ainsi que le Prix international Paolo Farinella 2013 pour les avancées que ses recherches ont fournies en Sciences Planétaires et le Prix Jeune Chercheur 2006 de la Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique (SF2A). Enfin, l’astéroïde (7561) Patrick Michel lui a été attribué par l’UAI en reconnaissance de ces travaux sur la dynamique des astéroïdes qui croisent la trajectoire de la Terre.