Sébastien TANZILLI

Responsabilités


Distinctions

Biographie

Sébastien Tanzilli anime l’équipe LPMC “Information Quantique avec la Lumière & la Matière” (QILM) dont les travaux concernent l’optique quantique fondamentale (intrication et non-localité) ainsi que les systèmes quantiques hybrides pour l’étude et la réalisation de réseaux de communication quantique embryonnaires. Du point de vue fondamental, l’équipe QILM met au point des sources photoniques permettant de manipuler de l’information quantique coder sous la forme d’états intriqués portés par des paires de photons (on parle de photons jumeaux) émis aux longueurs d’ondes des télécommunications. Les photons intriqués présentent des corrélations si fortes qu’ils constituent un système quantique unique même lorsqu’ils sont séparés spatialement. Ceci permet l’étude des propriétés de non-localité à grande échelle mais également la réalisation de protocoles de téléportation d’états quantiques entre sites distants. L’intrication constitue par ailleurs une ressource essentielle permettant de revisiter des notions d’optique quantique fondamentale telle que la complémentarité des propriétés onde/corpuscule associée à la lumière. Du point de vue des applications, l’idée maîtresse de l’équipe QILM consiste à marier la photonique sur puce optique intégrée, les technologies des télécommunications optiques et les atomes froids pour la génération, la distribution et le stockage de l’information quantique. Le mariage des technologies et des techniques expérimentales constitue aujourd’hui l’une des stratégies clés pour la réalisation de systèmes quantiques hybrides permettant la manipulation cohérente et l’interfaçage efficace des propriétés quantiques fondamentales de la lumière et de la matière. L’objectif à long terme vise la réalisation de réseaux de communication quantique embryonnaires permettant un traitement et une communication de l’information rendus plus efficaces et plus sûrs. Les travaux de Sébastien Tanzilli ont été récompensés en 2008 par le prix Fabry - De Gramont de la Société Française d’Optique (SFO), en 2009 par la médaille de Bronze du CNRS et en 2011 par le prix de la Fondation iXCore pour la Recherche. Le prix de la Fondation Simone et Cino Del Duca vise à soutenir son projet intitulé “Vers un réseau de communication quantique élémentaire”. Enfin, Sébastien Tanzilli dirige actuellement le Groupement de Recherche (GDR) du CNRS en “Information Quantique, Fondements & Applications” (IQFA).