Pascal THEROND

Responsabilités


Distinctions

  • Prix de cancérologie Gallet et Breton, Académie nationale de médecine

Biographie

Les travaux de recherche de l’équipe de P. Thérond, en collaboration avec les équipes des Dr. M. Furthauer et S. Pizette de l’IBV, ont permis de démontrer que lorsque les molécules quittent la cellule et sont transportées dans le tissu, ces molécules ne sortent pas librement de la cellule mais leur transport implique un mécanisme assez complexe qui met en jeu une famille de protéine «Escortes», évolutivement conservées de la levure à l’homme.

Le point fort de cette étude est de montrer que c’est le même mécanisme de régulation qui est mis en jeu aussi bien pour la sécrétion de particules virales que pour la sécrétion d’information cellulaire au sein d’un tissu sain. L’échange d’informations de cellule à cellule est nécessaire pour l’organisation et la croissance des tissus ; sans cette information, les tissus ne pourraient pas se mettre en place au cours du développement embryonnaire et parvenir à la taille et la forme qu’ils ont au final. Le deuxième moment important dans la vie où ces informations sont nécessaires est au cours de la vie adulte ; en effet pour le bon fonctionnement d’un organe, il faut des échanges d’informations entre cellules et le même type d’informations échangé pendant le développement embryonnaire est ensuite utilisé au cours de la vie adulte. Sachant que ces informations entre cellules sont aussi impliquées dans la genèse de certains cancers, tout le rôle de l’équipe du Dr. P. Thérond à l’Institut de Biologie Varose est de comprendre comment ces informations sont émises et transférées d’une cellule à l’autre.

En conclusion, le fait que les mécanismes qui régulent ces transports d’informations sont régulées par ces protéines « Escortes », les perspectives futures sont de faire le lien entre ces protéines «Escortes» et l’initiation de différentes tumeurs, lien qui n’est actuellement pas connu.