Serge COLSON, nouveau Doyen de la Faculté des Sciences du Sport

Serge Colson, Professeur des universités en sciences et techniques des activités physiques et sportives, a été élu Doyen de la faculté des sciences du sport de l’UNS, à la majorité des membres du conseil de gestion, le 9 juin dernier pour une période de 5 ans. Il prend la suite de Jeanick Brisswalter qui avait démissionné suite à son élection comme vice-président de la commission Recherche de l'UNS au mois de mai 2016.
Serge COLSON, nouveau Doyen de la Faculté des Sciences du Sport

Serge Colson - Crédit photo : A. Macarri

Serge Colson sera entouré, durant son mandat, de 4 vice-doyens : Raphaël Zory pour la formation, Jean Benoît Morin pour la recherche, Laura Schuft pour les relations internationales et Jean-Marie Garbarino pour la valorisation des formations.

Serge Colson a réalisé son cursus universitaire à la Faculté des sciences du sport de Dijon. Il est recruté à l’Université Nice Sophia Antipolis en 2000 en tant que maître de conférences, où il prend immédiatement la responsabilité du diplôme de Licence "Entraînement Sportif". En 2008, il créé le Master "Préparation Physique et Réathlétisation" permettant aux étudiants issus de la Licence "Entraînement Sportif" d'avoir un cursus STAPS complet Licence / Master en "Entraînement et optimisation de la performance sportive" à l’Université Nice Sophia Antipolis. En 2014, il devient vice-doyen de la Faculté des sciences du sport en charge de la formation.

Ses travaux de recherche portent sur la physiologie de l’exercice et du mouvement et plus particulièrement sur l'analyse de la fonction neuromusculaire chez les sportifs ou chez des individus atteints d'affections chroniques. En 2004, il participe à la demande d'habilitation du laboratoire Physiologie des adaptations, Performance Motrice et Santé (EA 3837) qui servira, en partie, de support à la création du laboratoire Motricité Humaine, Education, Sport, Santé (LAMHESS, EA 6312) dans lequel il émarge depuis 2012. Au cours de l'année 2013-14, il obtient une délégation CNRS qu'il réalise au sein du laboratoire I3S de l'UNS.

 Le nouveau Doyen place son mandat dans la continuité du travail accompli conjointement avec Jeanick Brisswalter. Serge Colson souhaite pérenniser la lisibilité de l’offre de formation et les activités de recherche de la faculté des sciences du sport au sein du champ "Biologie Santé Sport" de l’UNS et plus largement au sein d'Université Côte d'Azur, tout en développant des relations aves les branches professionnelles et l’environnement socio économique de la région Sud Est.

 

La recherche en sciences du mouvement humain, une identité de la faculté

La recherche sur le mouvement humain est l'identité de la faculté des sciences du sport, sur laquelle s'adosse l’ensemble des formations notamment le niveau Master. La reconnaissance des activités de recherche dans les domaines de la performance sportive et de la santé grâce à la pratique de l'activité physique doit continuer à se développer au niveau local et régional tout en maintenant le développement de son rayonnement national et international par la qualité et l’originalité des travaux réalisés.

 

Une formation en STAPS complète de la licence au doctorat

L’offre de formation de la faculté des sciences du sport doit augmenter sa lisibilité et sa visibilité auprès de ses partenaires du monde socio-économique. Le nouveau Doyen souhaite développer les relations de la faculté avec les secteurs et branches professionnels de la région PACA, proposer progressivement des modules de formation professionnelle continue et améliorer l’aide à l’insertion professionnelle des étudiants.

 

Des relations internationales en développement

Avec la vice-doyenne en charge des relations internationales des actions vont être menées afin de développer et structurer la mobilité étudiante (séjours d’étude et stages) et enseignante, notamment dans le cadre des programmes d’échanges (Erasmus, Crepuq, …) afin d'accroître l’attractivité des formations au niveau international tout en s'appuyant sur les collaborations de recherche existantes (Australie, Brésil, Etats-Unis, Grande Bretagne, Norvège).