La Faculté des Sciences du Sport

La Faculté des Sciences du Sport (UFR STAPS) prépare à l’ensemble des métiers relatifs à l’activité physique, au mouvement dans des secteurs d’application tels que le sport, la santé, le tourisme

Elle offre une formation pluridisciplinaire, des débouchés diversifiés, des métiers d’avenir, un taux d‘insertion professionnelle important (92 % des titulaires d'un Master STAPS sont en emploi 30 mois après l'obtention du diplôme): la Faculté des Sciences du Sport de Nice, accueille plus de 1200 étudiants dont plus de 650 en première année. Elle développe la recherche dans les sciences du mouvement humain au sein du Laboratoire Motricité Humaine Education Sport Santé (LAMHESS, EA 6312) avec deux principaux domaines d'application : le sport de haute performance et la santé des populations.

 

 La formation à l’UFR STAPS comprend les trois niveaux de formation universitaires, Licence, Master et Doctorat (L, M, D) 


Licence Générale mention Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS)

 

En licence, la 1ère année est commune à tous. A partir de la deuxième année l’étudiant commence à choisir des enseignements professionnels de l’un des quatre parcours ci-dessous. La troisième année est spécifique au parcours choisi : 

• Éducation et Motricité 

• Activité Physique Adaptée et Santé 

• Entraînement Sportif 

• Management du Sport

Licence Professionnelle mention Santé, Vieillissement et Activités Physiques Adaptées (SVAPA) 



Master mention Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS)

Après la Licence, l’étudiant peut s’orienter vers l’un des deux masters de l’UFR STAPS de Nice : 

MASTER APAS : Activité Physique Adaptée et Santé. 

MASTER EOPS : Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive parcours Préparation Physique, Réathlétisation (PPR).

 

 

Doctorat mention Sciences du Mouvement Humain (SMH)

Après le Master, l’étudiant peut s’engager dans un doctorat au sein de l’Ecole Doctorale « Sciences du Mouvement Humain » s’il souhaite s’orienter vers une carrière de chercheur en sciences du mouvement humain.