Alain GILABERT

Opérateur en imprimerie noir & blanc

Alain Gilabert a été recruté en 1978 à l’Université Nice Sophia Antipolis par le Directeur du Laboratoire de Biologie végétale de la Faculté des Sciences alors que ses parents étaient concierges à Valrose.

Technicien de laboratoire, Alain a intégré une équipe de 3 personnes et avait pour responsabilité les serres, plus précisément la culture des légumineuses car l’équipe de recherche travaillait sur la fixation de l’azote, la climatisation, l’arrosage des plantes, les sels minéraux… Il s’occupait de la première préparation à la recherche. Il a été formé au sein du laboratoire directement par l’équipe en place et a tout de suite été intéressé par le domaine de la recherche.

Dans les années 80, le laboratoire évolue en unité mixte de recherche (UMR) UNS, CNRS et INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). En 2004, l’équipe migre à Sophia Antipolis dans les nouveaux locaux de l’INRA accédant à de nouveaux équipements de recherche. 

Contractuel au CNRS, Alain est titularisé le 1er janvier 1986.

Alain a ensuite été chargé de nouvelles missions dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité. Il était le référent autoclaves pour l’ensemble de l’UMR (appareils à fermeture hermétique, destinés à réaliser sous pression soit une réaction industrielle, soit la cuisson ou la stérilisation à la vapeur). Il a donc suivi une formation spécialisée. Alain a toujours su s’adapter aux nombreuses évolutions dans son travail et aux nouvelles réglementations apparaissant au sein des laboratoires. 

Il a beaucoup aimé ces 25 années passées en laboratoire et s’y est beaucoup épanoui professionnellement. Mais pour des raisons personnelles, il a dû se rapprocher de Nice. 

En 2005, il rejoint le service de la reprographie. Ils étaient alors 2, et Alain s’est tout de suite investi dans le métier d’imprimeur valorisant son sens du relationnel et du service public. C’est lui qui s’occupait des impressions noir et blanc et du façonnage. Il y avait beaucoup de demandes d’impression notamment pour les documents administratifs. Exigeant et curieux, facilitant le travail des usagers, Alain gère actuellement des événements majeurs comme les périodes pédagogiques et électorales (élections des conseils centraux, examens), dossiers qui demandent une extrême vigilance et un grand sens de la confidentialité.

Aujourd’hui, le CPNU s’est étoffé en personnel et a ajouté d’autres orientations comme le grand format avec des machines plus performantes. Il a intégré le service communication.

En plus de ses missions professionnelles, Alain est engagé dans la vie de son établissement en tant que représentant syndical. Élu au début de sa carrière comme membre du conseil UER Sciences dans les années 80, il était également élu au département en tant que représentant BIATSS. Puis il s’engage à nouveau en 2012 avec l’envie d’aider les autres en leur apportant un soutien pour leur permettre de retrouver le chemin du dialogue dans des situations pouvant être vécues difficilement.

Alain a été élu au Comité Technique en 2015 en tant que suppléant et à la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire (CFVU) en 2016 en tant que représentant BIATSS.