Marie-Nathalie JAUFFRET

À la recherche du sourire

Formée à l’Université Nice Sophia Antipolis en Sciences de l’information et de la communication, Marie-Nathalie Jauffret a toujours étudié et travaillé dans le domaine de la communication. Elle a longtemps été consultante en communication et a fait dans ce cadre-là de la formation. Par la suite, aimant transmettre et partager, elle s’est tournée vers l’enseignement.

Aujourd’hui, Doctorante Chercheuse au laboratoire niçois I3M – Information, Milieux, Médias, Médiations pour ses projets de recherche sur la communication non verbale dans les différentes cultures, elle enseigne à l’Université Nice Sophia Antipolis en Sciences de l’information et de la communication, niveaux licence et master.

Ayant toujours aimé l’art, lorsque Marie-Nathalie a entendu parler du projet artistique et scientifique « Looking for search », elle a tout de suite voulu y participer. Organisé par l’Université et l’association DEL’ART, ce challenge artistique et intellectuel exigeant a mis en collaboration des artistes du groupe FRAME et des scientifiques de l’Université pour offrir au public des œuvres représentatives de leurs travaux de recherche.

La plasticienne Sandra Lorenzi (www.sandralorenzi.com), membre du groupe, a choisi Marie-Nathalie et sa recherche sur « la communication non verbale ».

Pour construire l’œuvre, il a fallu beaucoup de discussion, d’échange, d’écoute entre elles. Chacune a apporté ses éléments soit artistiques soit scientifiques à la création de l’œuvre, résultat de la combinaison entre leurs 2 langages différents pour créer une troisième voie.

Dans un premier temps, lors du premier volet # Prospect du 14 novembre 2014 au 30 janvier 2015, la problématique était « est-ce que la communication non verbale a une synesthésie* ? ». Comme le sujet était très large, le choix s’est affiné sur la synesthésie du sourire.

Pour le second volet, # Distill du 12 février au 08  avril 2015, il fallait montrer le résultat de la recherche c’est-à-dire le cheminement de la pensée et les prémices de résultats.

Marie-Nathalie va continuer à enseigner et à mener son travail de recherche sur la communication non verbale au laboratoire I3M de l’Université et à analyser notre société d’images aux messages souvent subliminaux. Elle souhaite éduquer sur cette communication pour que les jeunes hommes et femmes apprennent à maîtriser les faits et non à les subir.

* La synesthésie est la combinaison, l'association spontanée et involontaire de modalités sensorielles différentes. Comme par exemple ici, associer une couleur au sourire.