Magalie PRUDON-RIVIERE

Au service de la communauté universitaire

Après avoir fait ses études à l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Lyon dans la  lière administrative et avoir obtenu une Licence d’Histoire, Magalie PRUDON-RIVIERE réussit le DESS Service d’information documentaire de l’IUP Infocom de Lyon 3.

De 2002 à 2005, elle travaille pour le programme Cyberthèses de di usion des thèses à l’Université de Lyon 2, université qui fut la première à archiver systématiquement ses thèses en format électronique et à permettre leur publication sur internet.

Puis en 2006, Magalie vient travailler à l’Université Nice Sophia Antipolis au Service Commun de Documentation (SCD) en tant que conservateur contractuel et coordinatrice du département études et prospectives de COUPERIN, réseau de négociation et d’expertise des ressources documentaires électroniques.

En 2009, elle revient au SCD en tant que conservateur contractuel à la BU LASH puis responsable de la documentation électronique pour la communauté universitaire niçoise : chercheurs et étudiants avant tout.

L’ensemble de ces ressources est accessible à distance avec les identi ants UNS : bibliotheque.unice.fr

Depuis 2011, elle est titulaire en tant que Ingénieur d’Etude documentaliste au département SIDOC (Système d’Information Documentaire) du SCD, chargée de publication, et travaille en équipe sur 3 axes de «services aux chercheurs» :

  • Publications scientifiques via la plateforme de publication REVEL : mise en ligne, conseil et assistance pour les revues et colloques en Sciences Humaines et Sociales de l’UNS (14 revues, 8 colloques) et pour tout projet éditorial.
  • Archives ouvertes via le portail Hal-Unice : mise à disposition d’outil et accompagnement des auteurs déposant directement leurs articles et productions scientifiques. Depuis 2006, l’UNS a choisi de créer un portail Hal, plateforme reconnue nationalement.
  • Thèses en ligne : encadrement du dépôt légal des thèses, accepté en format électronique depuis 2006 et mis en place à Nice en 2013. Et si l’auteur le souhaite, la di usion de sa thèse sur Internet est possible et même préconisée. Le SCD a un projet similaire pour les mémoires de masters.

Magalie est également chargée de la mission Formation des usagers et innovation pédagogique au SCD, c’est-à- dire la formation des étudiants en LMD aux compétences informationnelles. Elle coordonne l’ensemble du programme mis en place par les BU pour les étudiants.

Différentes modalités de formation existent depuis plusieurs années : UE intégrées dans les cursus, UEL ou formations à la carte demandées par les enseignants. Elles portent sur la recherche documentaire, l’utilisation des bases de données, en passant par le droit d’auteur et plagiat ou la publication scientifique...
En 2014-2015, 2700 étudiants de licence, 340 de master et 430 doctorants les ont suivies, pour un total de 720 heures de formation.

Aujourd’hui, le SCD travaille au renouvellement de ses méthodes, comme les cours en ligne, a n de mieux et plus former, et privilégie la collaboration avec les enseignants-chercheurs et le service de Pédagogie Innovante de l’UNS.
L’objectif est de permettre aux étudiants de maîtriser les outils et savoirs informationnels utiles pour réussir leurs études mais aussi pour devenir des citoyens numériques avisés.