Recrutement d'un(e) responsable par intérim de la BU Médecine Odontologie

Le Service Commun de Documentation de l'Université Nice Sophia Antipolis recrute :

Un agent contractuel de catégorie A, Responsable par intérim de la BU Médecine Odontologie

 

L’Université Nice Sophia Antipolis accueille plus de 29 000 étudiants et 2 700 personnels permanents (dont 1 154 Enseignants-Chercheurs et Enseignants Titulaires). Multidisciplinaire, elle comprend 9 unités de formation et de recherche, 2 instituts et 2 écoles, ainsi que 44 unités de recherche dont un fort pourcentage d’unités notées A et A+. L’Université est également porteuse de la Comue Université Côte d’Azur (UCA) et d'un Idex.

Au sein de l'Université Nice Sophia Antipolis, le Service commun de documentation contribue aux activités de formation et de recherche des établissements dans le respect des missions définies dans le décret n°2011-996 du 23 août 2011.

Le SCD se compose de 8 bibliothèques organisées autour de 2 Pôles disciplinaires : Lettres Arts Sciences Humaines et Sociales et Sciences Techniques, Médecine et du département Système d’information documentaire (Sidoc). Il couvre toutes les disciplines académiques et est fortement engagé dans une politique de services de qualité aux usagers (formations aux compétences informationnelles, service de référence en ligne, action culturelle, blogs, réseaux sociaux, services à la recherche).

La BU Médecine Odontologie dépend du pôle Sciences Techniques et Médecine (STM) et est implantée sur 3 sites :
- BU Médecine Pasteur
- antenne Archimède de l’hôpital de l’Archet
- BU Saint Jean d’Angély (pluridisciplinaire)

Couvrant une population cible d’environ 7 000 étudiants (médecine, chirurgie dentaire, maïeutique, orthophonie, kinésithérapie, soins infirmiers), la BU Médecine Odontologie enregistre près de 140 000 entrées et plus de 18 000 prêts par an.
Les collections de la bibliothèque sont constituées d’environ 20 000 documents, plus de 600 titres de périodiques (dont une cinquantaine d’abonnement courants) et de l’accès en ligne à 13 plateformes et bases de données dans les domaines de la santé.